CAC40 : quelle stratégie allez-vous choisir ?

Rédigé le 5 mai 2017 par | Algos, Analyses indices, Apprendre la Bourse, Cac 40 Imprimer

Désolé, pour le savoir il faudra attendre dimanche soir. Mais il est vrai que les sondages et les marchés anticipent une victoire de Macron comme le prochain président de notre douce France.

Rapide état des lieux et des niveaux à apprendre par coeur.

Niveaux et dynamique à connaître par coeur

La résistance historique (oblique rouge et points 1/2/3) ainsi que la résistance horizontale « R » ont toutes deux été cassées.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Dans mon analyse trimestrielle de début avril, j’écrivais :

« Si vous voulez mon avis, les marionnettistes des indices vont aller placer le CAC juste dans la zone de résistance des 5 100/5 150 points pour la campagne présidentielle. Et si le résultat des élections fait plaisir au marché, alors il suffira de quelques contrats pour aller casser cette méga-zone de résistance et délivrer un nouveau signal haussier pour pas cher. »

Bingo. C’est exactement ce qui s’est passé. Jusqu’ici tout va bien.

Toujours en vue long terme et en reprenant les projections de cette analyse trimestrielle, l’objectif devient alors « O1 », soit les « 5 570/5 600 points » Jusqu’ici tout va bien… Mais vous allez voir que cela va se compliquer rapidement.

En y regardant de plus près, cela fait des semaines que le marché suit une dynamique haussière. C’est ce que nous constatons dans chaque point hebdomadaire depuis des semaines : quelle que soit l’unité de temps analysée (hebdomadaire, journalier ou 4H), la tendance est haussière.

Alors, on continue l’analyse.

Nous allons regarder aujourd’hui ce qu’il se passe en U.T. 4 heures — mais je reprends les données sur plus de 2 ans. Les supports/résistances sont bien mis en valeur (rectangles horizontaux) et les reports d’amplitude algorithmiques qui les séparent (flèches verticales) ont une régularité d’une horloge suisse.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

L’ancienne résistance des 5 300 est devenue support (« R – > S ») et nous pouvons donc réaliser une nouvelle projection par report d’amplitude algorithmique (double flèche orange) : le prochain objectif est à 5 570/ 5 600 points.

… Ce qui correspond exactement à l’objectif « O1 » donné lors de l’analyse trimestrielle ! MA-GI-QUE. Je l’ai appelé ici « O1 – M » car c’est le premier objectif de la hausse qui se propage sur l’unité de temps mensuelle.

Jusqu’ici tout va bien. L’analyse se déroule à merveille n’est-ce pas ?

Donc, maintenant que les résistances sont passées, que la dynamique est toujours haussière, et que nous avons eu confirmation d’un signal haussier… on fonce ? on renforce ? Full bull ??

Eh ben non. Un premier gain de sable se glisse dans l’engrenage.

Nous avons eu un gap historique (décidément tout est historique en ce moment) de +4% et le CAC est sorti à la hausse de ses canaux haussiers (ici le vert et le vert foncé). Typiquement, cela dénote un excès haussier. Ce genre de gap et d’excès haussier a statistiquement une forte probabilité d’être comblé.

C’est pourquoi je disais, vendredi dernier : 

« Idéalement, si la (ou les bougie(s) suivante sonnent un pull-back sur l’ancienne résistance historique oblique de la vue trimestrielle, nous aurons un point d’entrée pour suivre le mouvement en cas de signal technique haussier. »

Alors pourquoi attendre un pull-back sur les niveaux de l’ancienne résistance historique et un signal pour jouer un point d’entrée à la hausse et renforcer ?

Sur le graphe ci-dessous, j’ai reporté la zone de la résistance historique (oblique rectangle bleu) ainsi que l’objectif de l’analyse trimestrielle : « O1 » à 5 570 points.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Quelle stratégie choisir ?

A présent, vous allez comparez ces deux scénarios et ces deux stratégies possibles :

Stratégie n°1 : suivez le troupeau

Le signal est donné, la résistance historique est passée, elle devient support : j’achète sans attendre de pull-back. Vous achetez donc et vous vous renforcez vers 5 340 (« A ») pour viser « O1 ».

Le potentiel est donc d’environ 220 points, soit environ 3,5%.

Sachant qu’un objectif (et donc un potentiel) est toujours théorique mais que la seule chose que nous contrôlons en tant que trader, c’est le notre stop : où placer le stop ?

Juste sous l’ancienne résistance devenue support, (résistance historique sur le graphe). C’est-à-dire vers 5 080 points, (segment rouge « S » pour « stop »). Le risque est d’environ 5%.

Donc, en jouant cette stratégie, vous allez risquer 5% pour un potentiel de 3,5%. Vous avez donc un ratio de risque/rendement NEGATIF. C’est parfait : dans quelques mois, vous êtes ruiné malgré le fait que vous jouiez « la tendance ». A mon avis, vous avez-là l’une des recettes les plus fiables pour perdre rapidement et sûrement tout votre argent en Bourse (je vous prépare un Webinaire sur ce sujet, car c’est absolument crucial de bien maîtriser cet aspect de l’investissement).

Stratégie n°2 : alternative et patience

Maintenant, mon alternative : attendez un pull-back sur l’ancienne zone de résistance pour prendre position à la hausse.

Vous achetez/renforcez vers « A2 » si et seulement si nous avons de nouveau un signal positif.

Le stop sera toujours placé vers 5 080 points, soit le segment rouge « S ».

Donc, cela nous donne un risque de 1,3% pour un potentiel toujours identique à 5 570 points, mais plus de 8%. Nous avons donc à présent un ratio de risque/rendement de plus de 6, soit ultra-POSITIF !

Quand vous perdez, vous perdez peu. Quand vous gagnez, c’est « bingo ». (Et statistiquement, quand vous perdez, même si c’est une fois sur deux, vous perdez 1, mais quand vous gagnez, vous gagnez 6… et c’est ainsi que vous devez riche en Bourse !).

Croyez-moi, cela fait toute la différence entre des comptes de trading gagnants et des pertes (que j’ai accumulées pendant des années avant d’appliquer scrupuleusement ce genre de principe, croyez moi !).

Oui mais… le CAC fera le pull-back ou pas ?

Aucune importance. Ce qu’il y a de magique avec la Bourse, c’est qu’elle nous propose des centaines d’actifs, de supports, de résistances à jouer. Donc dans cet univers, nous pouvons et ne DEVONS ne sélectionner que les trades qui offrent un réel avantage statistique, un ratio risque/rendement extrêmement favorable

Quoi qu’il en soit, comptez sur moi pour être à vos côtés dès lundi matin quand le CAC ouvrira suite aux résultats du deuxième tour des élections.

En attendant, mon pronostic personnel : aucun. Comme vous l’avez compris ; on verra où ça ouvre et si le niveau d’ouverture est une opportunité pour se placer. Ou pas.

Allez, sur ce, je retourne à la recommandation que je vous prépare pour le premier numéro de la lettre de Philippe que nous sommes en train de finaliser… Vous en saurez plus bientôt !

Bon week-end,

Gilles,

 

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

8 commentaires pour “CAC40 : quelle stratégie allez-vous choisir ?”

  1. bonjour Maître,

    J’ai marqué à la lettre toutes vos recommandations, appris par cœur la leçon. Il est 17h48, et le bébé est déjà à 5430 (pas abandonné du tout, donc). Mon avis est que je vois très mal le pull back avant d’atteindre la cible donnée (5570). Tout ça, la faute des petits jobs dans la restauration aux States ! Et, ce P….. de pétrole con comprends rien à comment i se bouge !
    Mais faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! Donc quoi qu’il arrive, je suis le plan au Micron, car je voudrais être un élève discipliné.
    Bien à vous, un très bon weekend. Quoi que j’espère pour vous que vous êtes déjà loin.

    Au plaisir de vos leçons prochaines,
    Michel Bois

  2. C’est surtout qu’on ne sait toujours pas quoi faire de notre couverture à 100% en BX4 à PRU 5000…
    Le scénario 2 magique fait donc d’une pierre 2 coups: rachat des BX4 et rebond long.
    Par ailleurs, je suis toujours intrigué par votre phrase: « le courtage de la couverture coûte 40€ ». Quel est votre taux ? A 0,3%, ça ne fait que 13000€. 2% brut par trade gagnant rapportent seulement 400€. Moins les frais et taxes. Comment en vivre ? Par les abonnements ?

  3. David,

    La couverture était un conseil donné pour ceux qui ne voulaient pas prendre de risque et de façon à neutraliser tout ou partie d’un portefeuille orienté CAC40 (selon l’aversion au risque de chacun) Personnellement, je l’ai relâchée immédiatement, le lundi qui à suivi le premier tour comme indiqué dans le flash publié à cet effet (le lundi) mais ce qui vous à visiblement échappé.

    Concernant le BX4, je ne sais pas quel est votre courtier, mais si vous prenez par exemple les tarifs des plus connus sur la place de Paris, les frais de transaction sont exactement les mêmes que pour l’achat d’une ligne d’action. Donc, consultez vos conditions, mais même pur une très grosse ligne, je doute que les frais de transaction soient supérieurs aux sommes qui ont été indiquées.

    Mr bois,
    Attention, le doji « bébé abandonné » n’a pas été validé. Vu le Gap, ça aurait pu l’être mais il était bien précisé dans l’analyse que :
     » Il est bien évident que cette structure doit être validée / confirmée par la bougie suivante qui devrait être baissière (cf. le petit exemple en encart en haut à gauche du graphe).  »

    Ce qui ne s’est pas fait. Donc, on oublie et on laisse passer.

    Bon week end,

    Gilles

  4. Les tarifs d’ING sont: »4 euros par transaction pour les ordres inférieurs ou égaux à 1 000 euros
;6 euros par transaction pour les ordres compris entre 1 000 euros et 3 000 euros; 
8 euros par transaction pour les ordres compris entre 3 000 euros et 6 000 euros
;0.25% du montant total de l’ordre pour les ordres supérieurs à 6 000 euros (avec un montant maximum plafonné à 150 euros) ».Soit 125€ pour une couverture à 100% de lignes physiques en BX4 (> je suis devenu expert dans ces produits).
    Je ne suis pas abonné, donc ne reçois pas les flashs. Quelle est la perte sur votre ligne BX4 lundi à l’ouverture (+frais de courtage) ?
    On est aussi d’accord que vous avez vendu vos positions longues comme indiqué par M. Béchade le 24 avril ?
    En fait, à titre commercial, ING me rembourse mes frais car je ne fais plus de transaction significative depuis le 11 mars 2016, mon dernier put Draghi. Ils m’ont déjà piqué 4000E, donc c’est un moindre mal.

  5. En AT UT M maintenant. Il ne vous aura pas échappé qu’il existe un couloir entre le support haussier 3800/3900 et le top 2015. On est sur cette résistance maintenant.
    Pour les Elliotistes, la vague majeure V-3 du DAX s’achève: http://stockcharts.com/public/1269446/tenpp/6 (je la préfère à leur décompte du CAC page 5 qui est faux). Ceci doit entrainer un retracement de niveau Majeur jusqu’à 11500 (-10%).
    Si cela n’arrive pas, il faudra se poser la question fondamentale: par relance budgétaire macroniste, symétrique au trumpisme, et financés par la BCE, est-ce que BNP et SG n’agissent pas de concert pour s’échanger des actions avec 2 algos jumeaux type « guerilla »? Je pense que c’est légal, quoique consternant.
    En effet, qui vendra sa maison, sa voiture, sa boutique pour racheter leurs titres turbocompressés avec du vrai argent ? L’image du casino est la réalité.

  6. Mon chapeau bas et «Bom dia Mestre»!
    Depuis vendredi que je ne fais que relire votre article «Quelle stratégie choisir?» du 5 mai, et je ne peut sortir de mon étonnement au vu des résultats que vous projectés pour l’après des élections. J’ai néanmoins une question à vous poser: – Le signal haussier qui pourra déclencher la dynamique haussière demain lundi,

  7. Mon chapeau bas et «Bom dia, Mestre»! Depuis vendredi que je ne fais que relire votre article «Quelle stratégie choisir?» du 5 mai, et je ne peut sortir de mon étonnement au vu des résultats que vous projectés pour l’après élections. J’ai néanmoins une question à vous poser: – Le signal haussier qui peut déclencher la dynamique haussière – c’est le SMI tel qu’on le voit dans l’UT mensuelle in Analyse Trimestrielle du CAC40 du 10 avril, ou 2me hypothèse, la cassure de la zone de résistance, (résistance historique + résistance graphique horizontale)? Merci.

  8. plutot d’accord avec l’analyse qui a été faite.
    olivier bertrand pour myalgotrade.com

Laissez un commentaire