CAC40 : Stairway to Heaven ou Highway to Hell ?

Rédigé le 29 mai 2017 par | A la une, Algos, Cac 40 Imprimer

Enfin ! Une première réplique baissière sur le CAC40 !

Je dis « enfin », non pas parce que je suis baissier mais parce que cette (tant attendue) première (petite) consolidation permet d’y voir plus clair : elle fait apparaitre des niveaux sur lesquels acheteurs et vendeurs organisent leurs stratégies d’intervention de  court terme. C’est ce sur quoi nous allons nous concentrer aujourd’hui.

Petit rappel de mon raisonnement :

En deux mots : j’avais détecté un signal de baisse, il y a deux semaines. Signal immédiatement validé (les deux petites flèches rouges sur prix + MACD) et départ en impulsion baissière.

CAC40 à 5400 points

 

La semaine dernière, la question était « correction ou retournement ». Clairement, nous nous trouvions dans une phase de consolidation avec, pour premier support, la zone des 5 200/5220 points. Support qui a été frôlé – mais pas touché.

Donc, avec une semaine de recul, les jeux ne sont pas encore faits… mais un pré-signal de rebond apparait.

Très simple : le top départ de la baisse d’il y a deux semaines était un retournement baisser de la MACD sous son axe de propagation (sa résistance) (segment orange + flèches rouges).

Désormais : attention, j’ai un nouveau pré-signal positif cette fois de la MACD (sur son support, pastille verte).  Si le signal se confirme, il sera haussier dans une tendance haussière (voir cadrages  / canaux sur le graphe) : autant vous dire que la relance pourrait être substantielle dans ces conditions.

Bref, wait and see, mais vous connaissez à présent le signal à surveiller.

Maintenant, je vous propose de passer en revue les renseignements que cette vague de baisse ont pu apporter.

Ce que nous avons appris dans la consolidation

Même si la consolidation est très récente et que la peinture n’est pas encore sèche, le tableau commence à apparaitre (je suis très en forme sur les métaphores ce matin). Les algos ont fait du bon boulot et on commence à avoir une bonne idée plus claire de leur terrain de jeux.

En fait, il y a trois étages. Trois zones graphiquement identifiables dans lesquelles le CAC oscille.

Ce qu’il faut en retenir, c’est qu’en fait, la zone des 5250 pts est ardemment défendue par les flux acheteurs. En témoignage de cette défense, nous avons eu un « V » bottom (segment oranges) mémorable à partir de cette zone.

Moralité, comme dirait Gandalf : à 5250 pts, « You shall not pass ! ».

Gandalf you shall not pass

Ce niveau sera donc tout particulièrement à surveiller si l’on y revient. Si les bulls sont toujours sous amphétamine, c’est là qu’ils devraient (de nouveau) envoyer l’artillerie lourde.

Dans cette zone de no man’s land, Le CAC40 est donc pris en sandwich entre la voie vers le paradis, et la descente en enfer.

CAC40 : support à 4250

 

Pour le reste (et je ne m’adresse là qu’aux traders intra day), le graphe en UT 1H vous donne les niveaux (les segments bleus clairs horizontaux qui encadrent les boites grises) sur lesquelles le CAC est le plus susceptible de réagir (rebond / retournement ou cassure et accélération)

Mon biais est toujours « neutre ». Mais attention au signal haussier MACD qui, s’il se valide,  pourrait bien réveiller la volatilité et remettre les bulls en selle.

On devrait y voir plus clair la semaine prochaine,

En attendant Bon Week end,

Gilles,

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire