Le CAC : jusqu’où ce rebond peut-il aller ?

Rédigé le 15 février 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Pratiquement 14% de perte pour le CAC40 depuis le début de l’année… et deux séances de rebond, vendredi à +2,51% et ce matin, déjà à +2,80%. Depuis son point bas à 3982, jeudi, le CAC40 est déjà revenu sur les 4100 points.

La question que tout le monde se pose est donc : ce rebond est-il durable ? Est-ce le début d’une inversion de tendance ou bien un simple rebond de chat crevé ?

Pour essayer d’y voir clair, je vais reprendre l’analyse que j’ai faite en tout début d’année : « CAC 40 : le Kit de survie de l’investisseur ». Elle va nous servir de base, de référence pour cadrer ce qu’il se passe sur l’indice.

Le 8 Janvier, donc, à 4.365 points, le CAC40 était sur un support majeur qui tenait l’indice depuis 2012 (double segment vert oblique). C’était le support de la dernière chance, en quelque sorte. L’indice devait rebondir impérativement sur ce niveau… ou bien, nous passions au plan B : le mode parachute :

« Si l’axe de propagation MACD journalier casse… alors le support hebdomadaire sera très certainement enfoncé. Et dans ce cas, quel est le prochain objectif ? Direct les 4 000 pts (segment vert horizontal). Mais là, nous serons passés dans une configuration de bear market ».

Le TGV direct destination 4 000 était à l’heure : le CAC 40 a terminé la semaine à 3.995 points, sur notre objectif. A ce niveau, nous avons une multitude de supports qui ont déclenché une réaction acheteuse – violente pour l’instant.

Nous sommes désormais en plein dans ce rebond. Faut-il acheter et jusqu’où ? voyons cela.

Le support des 4 000 points en 3 graphes ultra simples

Premier graphe, une vue mensuelle épurée :

160215_cacm

Le support (qui est aussi un pivot), c’est le rectangle horizontal vert qui passe par les 4 000 points.

Sur le graphique hebdomadaire, la cassure du support oblique (double segment vert) des 4365 devait entrainer le CAC40 vers les 4 000, qui correspondait à l’« oblique marron » que j’avais tracée grâce aux reports d’amplitudes (flèches bleues) verticales. Lui aussi passant par les 4 000 points. Et en hebdo, nous sommes aussi dessus (pastille verte).

160215_cach

Et de deux.

Remarquez simplement les réponses des prix (ou plutôt des algos) quand ces segments obliques sont touchés et retenez leur pertinence.

On change encore d’optique à l’aide de l’Unité de Temps journalière pour affiner encore un peu plus le mouvement des prix.

160215_cacd

J’ai à nouveau tracé les supports primaires grâce aux reports d’amplitude (qui ici sont représentés par les rectangles bleus verticaux). Vous voyez qu’en journalier, il y a bien un gros support sur les 4.000 points.

Les unités de temps mensuelle, hebdomadaire et journalière nous donnent donc ce même support à 4000 points. La réaction des marchés a donc été très forte : ce matin, le CAC40 rebondit de plus de 3%, à plus de 4120 points.

Jusqu’où le rebond peut-il aller ?

J’ai rédigé cet article hier, dimanche, au bar de la station de ski, bloqué par une tempête de neige qui m’empêche même regagner mon appartement. Je l’ai updaté ce matin, récupérant une connexion internet aussi volatile que les marchés. Et ce que je vois, ce rebond de plus de 3% à 10h30 est impressionnant. La volatilité est absolument dantesque. Et ce n’est pas uniquement les soubresauts du pétrole de plus ou moins 5% pratiquement chaque jour, ou des écarts au moins équivalents constatés sur des poids lourds du CAC qui nous contrediront.

Donc, il s’agit d’être particulièrement discipliné et prudent dans cet environnement. La MACD (9/19/6) s’est retournée à la hausse sur son axe de propagation (orange), validant donc le rebond. Très difficile de donner un objectif dans cet environnement mais un retour (rapide) sur 4 300 points est à envisager dans l’immédiat.

Si vous jouez ce rebond, alors placez un stop sur votre point d’entrée, et nous referont le point très vite pour voir si nous devons reshorter le marché une fois sur les 4300 points ou si nous avons une inversion de tendance.

En attendant, pour piloter et profiter cette volatilité au quotidien, ne restez pas seul : Mathieu a lancé son service « BAQ-Pro », justement pour vous faire profiter des opportunités de marché au jour le jour. Suivez ses conseils !

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire