CAC40 : si ça veut pas descendre, c’est que ça va monter

Rédigé le 2 juin 2017 par | Algos, Cac 40 Imprimer

A maintenant une semaine du premier tour des législatives, le CAC 40 retient son souffle et est parfaitement stable depuis vendredi dernier : nous n’avons que 2 points d’écart depuis mon dernier point hebdo…

Autant vous dire que l’ennuie est profond. Quelques petites vaguelettes en intraday ont permis de constater que le marché est toujours vivant, mais coincé entre l’autoroute de l’enfer et les portes du paradis, comme je vous le disais la semaine dernière.

Ennui bourse

Le dernier graphique  identifiait cette zone de no man’s land comprise entre 5 300 et 5 360 dans laquelle il ne fallait pas compter voir de tendance se développer à court terme. Ben voilà. Ces derniers jours, le CAC a donc ricoché entre ces bornes à 60 points d’écart… pour revenir au point de départ.

Maintenant attention : ouvrez un oeil, activez vos neurones, car ça va peut-être enfin bouger. Il faut se méfier des mers d’huile de ce style, surtout quand elles surviennent prennent après une forte poussée haussière (je fais référence au « Macron Trade »).

Attention à l’accélération qui se prépare

Cette léthargie du CAC pourrait prêter à confusion et laisser penser qu’il ne se passe rien. Techniquement nous avons une « consolidation latérale ». C’est-à-dire que le CAC respire, reprend son souffle, cherche de nouveaux relais, laisse la volatilité retomber. Le tout sans rien lâcher – ou si peu. En fait, il se prépare à repartir à la moindre « nouvelle » qui pourrait servir de prétexte à une impulsion.

Un ami de longue date avait d’ailleurs trouvé l’expression parfaite pour résumer la situation : « Si ça veut pas descendre, c’est que ça va monter ».

Le prétexte est tout trouvé. Ce sera évidemment les législatives. Le biais est positif. Obligatoirement positif et le restera tant que le canal haussier (orange) sera actif.

CAC 4hPour agrandir le graphique, cliquez dessus

D’ailleurs, petit satisfecit si vous le permettez : lors du « Gap Macron » et du début du « Macron trade », les prix étaient sortis à la hausse de ce canal. Une forme d’exagération flagrante du mouvement que j’avais identifiée et qui me faisait alors pencher pour une correction probable.

Ben voilà. C’est fait.

Maintenant, à court terme, vous avez deux supports.

Donc, biais haussier. Support identifié. Et selon l’évolution de la semaine à venir, nous verrons vendredi prochain si nous prenons une couverture ou pas. Car l’objectif de la dernière analyse trimestrielle (début avril), qui donnait 5 570/5 600 points (« R01/M »), est en vue. Un joli point de short à exploiter ?

Bon week-end,

Gilles,

** EVENEMENT ** Où devons-nous envoyer votre exemplaire gratuit ?

Le tout premier livre de Philippe Béchade vient de sortir… et un exemplaire vous est déjà réservé gratuitement.

Pour savoir comment le recevoir, cliquez ici.

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire