CAC 40 : les 3 400 points pour bientôt ?

Rédigé le 28 juillet 2011 par | Autres indices Imprimer

___________________________________________

Analyste et rédacteur du service de trading Agora CFD ___________________________________________

Dans ces colonnes le mois dernier, je vous indiquais être sceptique à l’idée de voir notre indice hexagonal réellement accélérer à la baisse. L’intitulé de mon article à la mi-juin illustrait alors ma prudence quant à un scénario catastrophe immédiat.

Dans l’intervalle, les faits semblent plutôt m’avoir donné raison avec, depuis, de larges oscillations entre 3 700 et 4 000 points. J’évoquais alors certains facteurs de soutien qui permettaient de nous « donner du temps ».

Il y avait notamment la saison des trimestriels. Or ce qui m’inquiète aujourd’hui, c’est que c’est uniquement cela qui tient les marchés US. En gros, une fois la saison des trimestriels passée, j’ai bien peur que l’on assiste à de nombreux dégagements de manière assez rapide. De notre côté de l’Atlantique, vu la sous-performance chronique de nos indices – Philippe vous en parlait l’autre jour – le CAC 40 risque bien de revenir sur les plus-bas de l’année dernière.

Voyons tout cela en détail…

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

SUREMENT LE JOUR LE PLUS PROFITABLE DE L’ANNEE : LE JOUR DE L’OR !

Un événement exceptionnel se tiendra à Paris le 16 septembre prochain : le Jour de l’Or

Le Jour de l’Or est une occasion rare de rencontrer en un même lieu des gérants de fondsprésidents de minièresspécialistes de l’or et de découvrir tous leurs secrets !

Le nombre de places disponibles est limité : demandez le programme et inscrivez-vous vite !

____________________________________________________________________________________________________

Les 3 400 points avant fin septembre… Voilà en un mot ce que je pense aujourd’hui. Oui, à mon avis, nous pourrions bien vite retester la zone des plus-bas de 2010 dans les toutes prochaines semaines. Peut-être même avant la rentrée…

Regardez le graphique de notre indice pris sur une base hebdomadaire.

Graphique: CAC 40Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Plusieurs éléments ne trompent pas :

Ce dernier point est important. Comme je l’expliquais récemment à mes abonnés, en prenant un peu de recul, les rebonds du CAC que l’on connaît depuis un mois (fin juin et mi-juillet) me rappellent ce que l’on avait vu à de nombreuses reprises durant la crise de 2009 : des rally haussiers dans un marché baissier.

En conséquence, voilà mes conclusions. Sans exclure un rebond dans le gap weekly laissé ouvert le 11 juillet dernier (un gap hebdomadaire étant statistiquement souvent comblé dans le mois qui suit), je pense que la zone des 4 000 points devrait désormais être un palier difficile à franchir.

Plusieurs résistances sont en en effet en opposition dans cette zone :

En résumé, visez les plus-bas de 2010 (région des 3 400 points) tant que les 4 000 points ne sont pas dépassés.

Et niveau « indicateur de risque », là aussi les choses ne sont guère encourageantes.

Le ciel s’assombrit dangereusement sur l’obligataire… Les rendements des taux longs en Europe sont sur une pente ascendante. Plus que la Grèce ou le Portugal, pour qui la messe est déjà dite, ce qui m’inquiète depuis peu ce sont les tensions sur les rendements italiens et espagnols.

Regardez par exemple ci-dessous le cas de l’Espagne. Et ce qui est plus inquiétant c’est que les dernières mesures prises ne semblent pas freiner la tendance. Les rendements reviennent déjà autour des 6% !

Graphique: Rendement du taux espagnol à 10 ansPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le Bund allemand est recherché (les cours restent inscrits dans un canal ascendant). La recherche de la sécurité reste donc plus que jamais d’actualité.

Graphique: BundPour agrandir le graphique, cliquez dessus

En conséquence, le mois d’août risque d’être bien agité sur les marchés, avec les financières secouées en priorité. Car si les tensions sur l’obligataire se poursuivent, il faudrait alors « rajouter un zéro » aux dizaines de milliards d’euros dont on parle en ce moment pour la Grèce…

Donc comme le disait ma collègue Nathalie Boneil, sachez vendre pour prendre vos gains – ou bien placez des stops !

[NDLR : près de 300% de performance cumulée durant le premier semestre 2011… et quasiment deux recommandations sur trois gagnantes sur cette période. D’ailleurs, la semaine dernière, les lecteurs de Mathieu ont pu profiter de sa méthode pour engranger un nouveau gain de 30% en seulement une matinée sur Société Générale. Ne passez pas à côté de cette stratégie ultra-performante. Pour en savoir plus, cliquez ici.]

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire