La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

CAC40 : la boîte à baffes

Par Gilles Leclerc23 Sep 2016

Semaine euphorique pour le CAC 40 qui reprend plus de 5% en ligne droite depuis notre point de la semaine dernière.

Ça y est ! La période dépressionnaire est finie… ! À moins… que ce ne soit une nième manifestation d’un trouble bipolaire avancé. Car la semaine précédente, l’indice avait tout aussi brutalement chuté de plus de 5% — en ligne droite.

Alors, je vais radoter comme un vieux roublard des marchés (20 ans à les scruter, ça commence à faire !), mais cela confirme mes anticipations de la fin août :

« Le CAC va entériner la cassure du canal baissier, mais ce n’est pas pour autant qu’il va reprendre une dynamique haussière. J’attends plutôt un comportement en mode « range » c’est-à-dire sans réel directionnel à exploiter. La guigne, en somme.

En attendant, les deux niveaux-clé qui cadreront le range sont la zone des 4 300 (notre pivot intermédiaire) et les 4 600, la résistance. »

Ça, c’est pour la toile de fond.

La semaine dernière (flèche verte, nous sommes en données 4 heures), voici ce que nous avions :

CAC

Le CAC était au contact de trois supports graphiques (les segments pointillés) qui se recoupaient  dans la zone des 4 300 (pastille verte). Je vous disais alors que nous devrions avoir une impulsion haussière se développer avec pour objectif les 4.450 points.

Je vous ai donné le bon niveau, le bon timing…  sauf que j’ai joué « petit bras » en visant les 4 450 points ! Euite aux déclarations de la FED (hier), l’indice est monté à la verticale pour inscrire un plus-haut vers 4 530. Ce qui correspond à une hausse de +2,27% dans la journée. Un petit peu ambitieux – ou du moins déconnecté des marchés US qui clôturaient en hausse  bien plus modérée (+0,65% pour le SP 500 par exemple).

Alors maintenant ?

Eh bien rien de neuf. Désolé. Le range 4 600 (résistance)/4 300 (« P-int ») tient toujours. Tant que l’on n’en sera pas sorti, le CAC n’aura pas de dynamique et nous serons toujours pris dans « une boite à baffe ».

Donc, aujourd’hui, on prend les mêmes et on inverse : la semaine dernière, nous avons joué un rebond sur le support des 4 300 grâce au signal du SMI.

Aujourd’hui, le SMI est passé de « survendu » à « suracheté » (pastille jaune sur l’indicateur). Donc le prochain retournement du SMI à la baisse devrait donner le top départ à une impulsion baissière du CAC 40.

Personnellement, je ne la jouerais pas maintenant.

Allez, bon week-end quand même !
Gilles

photo auteur

Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Voir les articles de Gilles Leclerc

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :