Le CAC40 : les investisseurs de long terme jouent gros contre les courts termes

Rédigé le 28 janvier 2014 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40 Imprimer

Pour faire suite à mon analyse de court terme sur le CAC que je vous ai envoyée hier et que vous pouvez relire ici, je vous propose maintenant de prendre un peu de recul pour jauger des enjeux de long terme.

En matière de trading, il est toujours capital de se situer dans le contexte qui a définit sa prise de position. Autrement dit, on joue un signal sur une Unité de Temps donnée, en fonction de sa volatilité et des niveaux de support qui lui sont propres. Pour caricaturer, un trader court terme pourra travailler des supports / résistances intra day qui n’apparaitront ou n’intéresseront pas l’investisseur long terme. 

Les stratégies et points d’intervention seront donc tout à fait différents selon les horizons de temps sur lesquels vous vous positionnez. Il est capital de rester cohérent dans votre approche.

En Unité de Temps Hebdomadaire, la tendance est toujours haussière !

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Vendredi dernier, les prix sont retombés sur le support du canal haussier (vert pointillé). Ce canal est ascendant. Donc, la tendance est pour l’instant préservée. Un autre support, capital, est actuellement travaillé : il s’agit du support horizontal (rectangle vert). Il a été mainte fois travaillé par le passé (pastilles orange) et coïncide avec le support du canal haussier (vert pointillé).

Pour l’instant, donc : – la tendance de long terme n’est pas remise en cause. L’attaque baissière de la fin de semaine dernière était à priori le fait d’opérateurs de court terme, comme je vous l’ai expliqué hier. Un mouvement purement tactique et pour l’instant épidermique.- Au contact des supports long terme, on change de braquet. C’est le domaine des opérateurs long terme, et leur réaction sur ces niveaux sera déterminante. Reprise en main du marché ou capitulation ? Ce sont dans les tout prochains jours que le marché nous apportera sa réponse et l’analyse de volumes permettra de voir qui se positionne et comment.

Fort volumes et reprise haussière ? Cela voudra dire que les opérateurs de long terme contrôlent la tendance et ne lâchent rien. Volumes en augmentation et pas de réponse sur les supports ? Cela voudra dire  que les opérateurs de long terme retournent leur veste et que le marché devient vraiment dangereux  avec risque d’une  consolidation substantielle.Mais pour l’instant, statu quo. Nous devons nous contenter d’observer qui fait quoi à qui, et comment. Ne prenez plus de position avant d’y voir plus clair !

Si l’on passe à une vue Journalière, un support intermédiaire (mais important) se trouve dans la zone des 4130 points.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

C’est sur ce genre de niveau que l’on pourra commencer à jauger des velléités des acheteurs et des vendeurs. Leur réaction permettra de se faire une idée de leurs volontés respectives et de leur détermination qui s’exprimera à l’aide des volumes d’échanges.

La zone de support des 4130 points est constituée par :- Le support du canal haussier (bleu)- Le support intermédiaire horizontal graphique (vert) ET de report d’amplitude (flèches vertes)- Le gap haussier laissé ouvert. Donc, vous l’avez compris, vue la violence du mouvement de fin de semaine dernière, je n’anticipe pas mais cherche à cibler les niveaux qui devraient occasionner des réactions de la part des opérateurs de court et long termes afin de préparer et baliser le terrain. Quand nous y verrons plus clair, nous aurons alors déjà analysé tous les scenarios possibles et pourrons nous positionner rapidement.

Quels plans de trade à prévoir ?L’issue de cette confrontation entre institutionnels devrait nous renseigner sur le type de plans de trades que nous allons élaborer par la suite.

Concrètement, si les choses se stabilisent (que le marché passe neutre ou en range, un équilibre entre trades long  et short sera privilégié. Cassure des supports ? Ce seront les shorts qui seront privilégiés – et inversement.Et pour élargir un peu le débat, je vous propose finalement de regarder ce qui se passe du coté de l’indice lourd Européen.

Que nous apprend l’Eurostoxx 50 ?Il est retombé lui aussi sur une zone de support majeure (rectangle violet + support canal gris = pastille verte). Sur cet indice aussi les enjeux sont clairs et importants.J’attends ici aussi une réaction (quelle qu’elle soit) du camp des acheteurs de long terme.

Cliquez sur l’image pour l’agrandirDonc ce que vous devez faire pour l’instant :

– Temporisez : attendez les réactions du marché sur les niveaux cités. Il faut se faire une idée des forces en présence pour ensuite adapter nos stratégies ;

– Laissez porter vos trades en cours avec un respect absolu des niveaux de stops que vous avez placés

– Si vous avez suivi les derniers trades que j’ai publiés dans ces colonnes, vous avez sans doute remarqué une répartition équilibrée entre trades longs et ventes à découvert. Une partie des derniers signaux sur les trades longs n’a pas été activée et c’est bien. Les trades shorts se portent plutôt bien. Certains trades longs initiés il y a un peu plus longtemps sont encore positifs et bordés par des stops extrêmement serrés. Ensuite, c’est le marché qui décide. Je pense qu’en 2014, le marché risque de devenir extrêmement technique et ne pardonnera pas les prises de position faites à la va-vite ou sans plan / stratégie clairement établie.

Vous ne devrez agir qu’avec un rationnel clair et une gestion rigoureuse du risque afin de limiter vos risques de perte au minimum syndical du trader. Les gains viendront ensuite tout seul car, je vous rappelle que même dans un marché baissier, le trader peut vraiment faire des gains et s’en sortir !

Bons trades, ––––––––––––––––––––

Regardez ce portefeuille : pas de trading, pas de produits dérivés, pas d’effet de levier.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il faut juste sélectionner le bon secteur et les bonnes valeurs. La révolution des biotechs et des nouvelles technologies ne fait que commencer : profitez-en vite. __________________

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Le CAC40 : les investisseurs de long terme jouent gros contre les courts termes”

  1. CAC Vue L.T – Attention, c’est maintenant. http://t.co/9gZ9QDJgZT

Laissez un commentaire