Fin de l’inertie haussière sur le CAC ? Ce qu’en dit le Russel 2000

Rédigé le 23 novembre 2015 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Toutes les analyses, US Imprimer

Les marchés désormais dans l’expectative…

Après la salve de publication des résultats d’entreprises au 3ème trimestre qui ont laissé, pour la plupart, un avis plus que mitigé aux investisseurs, le marché est en manque de signal.

L’attention des opérateurs se focalise donc désormais sur les prochains plans d’action des Banques centrales. Les questions qui intéressent les marchés sont  à présent les suivantes :

On prendra garde à l’effet « porte de saloon » entre ces deux échéances à venir.

Pour ma part, en ces temps incertains, je continue à prôner la même stratégie dont je vous faisais part il y a presque un mois déjà et qui consistait à rester à l’écart de l’indice parisien.

CAC 40 : une forte volatilité… mais sans réelle tendance

En parcourant de nouveau cette analyse, je m’aperçois d’ailleurs qu’à l’époque le CAC cotait 4&nbsap;855 points et qu’au moment où j’écris ces lignes, il affiche 4 865 pts au compteur.

Donc – chance ou pas – mon diagnostic qui anticipait, pour le CAC, une forte volatilité dépourvue de toute tendance et qui vous conseillait de l’exploiter semble, pour l’instant, parfaitement confirmé, ou, à tout le moins, toujours d’actualité.

À présent, même si les marchés sont dans l’expectative, ce n’est pas une raison pour s’endormir… Au contraire, il faut profiter de ce bref moment de respiration pour se préparer au prochain mouvement à venir.

Ce pourquoi je vous propose aujourd’hui une analyse un peu décalée, mobilisant le Russell 2000, un indice Américains regroupant des Mid & Small Caps.

Pourquoi s’intéresser à cet indice ? Car il est moins soumis aux affres des algorithmes qui pullulent désormais sur les indices phares de la planète… et qu’il est donc sans doute un des signaux les plus précurseurs que pourra nous donner le marché.

La fin de l’inertie haussière des marchés ?

l'évolution du cours du Russel 2000 au 23 novembre 2015

Sur cet indice la configuration graphique est claire. On y voit un grand canal haussier (gris) débutant en 2009 dont le support (segment vert oblique) a récemment été attaqué par deux fois.

Vous remarquerez que, même dans le dernier mouvement de hausse de l’indicateur de momentum (Stochastique Momentum Index – SMI), les prix n’arrivent pas à décoller.

C’est ce que j’ai mis en évidence dans l’encart sur le graphe.

En clair, sur le plan technique : si l’indicateur du momentum est haussier et  que les prix sont à la peine, alors c’est que justement il n’y a pas (ou plus) d’inertie haussière pour soutenir les cours.

Autrement dit, au prochain retournement baissier du SMI, les prix auront une bien plus forte probabilité d’accélérer à la baisse qu’à la hausse.

Il y a donc bel et bien un risque qu’ils cassent le support du canal haussier, en place depuis 2009.

C’est bien sûr le genre de signal qui marquerait la fin de l’actuelle « temporisation » du marché et la reprise d’hostilités bien plus intéressantes à exploiter – pourvu que l’on se positionne dans le bon sens.

D’où l’intérêt de surveiller de très près la validation (ou pas) de ce signal.

Bons trades,

Gilles,

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire