CAC40 : il faut que la MACD tienne bon

Rédigé le 15 juillet 2014 par | Cac 40 Imprimer

Je vous propose aujourd’hui de faire un nouveau point technique sur le CAC. Nouveau oui, car les choses vont vite. 

Après la dernière annonce de la BCE (début juin), le CAC avait exulté en s’affranchissant de sa zone de résistance des 4500 points pour aller directement rallier les 4600 points. Un joli signal technique haussier que je vous ai conseillé de… ne surtout pas suivre. Nous étions le 10 juin et le CAC cotait 4589 points (pastille rouge).

analyse graphqiue CAC40

Dès lors, les choses ont commencé à se dégrader rapidement.

Les prix ont rapidement invalidé la cassure de la zone de résistance des 4500 points (rectangle rouge) : de réels signaux de faiblesse sont alors apparus, et je vous en ai fait part la semaine dernière. Les prix étaient alors en appui (pastille violette) sur le support du canal haussier bleu.

Depuis… ce canal effectivement été cassé, libérant une impulsion baissière qui s’est faite dans des volumes soutenus pour ce début de période estivale.

Retenez donc à présent que :

1 – La rupture du support du canal haussier bleu (pastille violette) met un terme à la longue phase haussière du CAC qui est en place depuis deux ans maintenant – ce n’est donc pas un événement anodin.

2 – Pour l’instant, nous nous situons donc dans un mouvement de consolidation dont le premier support, la zone des 4300 points, est actuellement testée. Ces 4300 correspondent au support graphique de court terme (segment vert) ainsi qu’au retracement intégral de la volatilité actuelle du marché, la borne basse des bandes de Bollinger 100 périodes (enveloppe grisée).

3 – Quel indicateur technique donnera le signal ?

La MACD et sa réaction sur le support de l’axe de propagation (vert) a déjà maintes fois permis au CAC de se reprendre (flèches vertes sur prix et axe MACD) et de continuer son ascension.

La vague d’impulsion de la MACD est aujourd’hui positionnée sur le support de cet axe (pastille verte). Sa préservation est fondamentale – enfin… pour les bulls

Pour l’instant, nous assistons à un simple mouvement de consolidation. Mais si le support de l’axe de propagation était cassé à la baisse, nous passerions alors dans un mouvement de repli beaucoup plus conséquent en Unité de temps journalière. Dans ce cas, le prochain support se situe dans la zone 4080 / 4100 points , qui correspond au retracement de l’amplitude (flèches rouges) ET au support graphique (rectangle horizontal vert).

C’est la validation de ce signal que je suivrai dans les prochains jours afin de déterminer la stratégie à appliquer sur l’indice. 

En tout état de cause, la résistance des 4500 (rectangle violet horizontal) est maintenant bien entérinée. Il n’y a aucun espoir haussier tant qu’elle tient.

Les risques de baisse sont aujourd’hui bien plus importants que les espoirs de hausse.

C’était mon pari début du moi de Juin ; il se confirme dans les faits. 

Bons trades,

Gilles

 

 

 

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire