Et si la Grèce sauvait les marchés de la débâcle ?

Rédigé le 7 juin 2011 par | Big caps Imprimer

Cher trader,

Voici le graphique que je vous proposais d’analyser le 17 mai dernier :

Graphique: le CAC 40 vient s'appuyer sur son support intermédiairePour agrandir le graphique, cliquez dessus

Rappelez-vous : le 16 mai, le CAC 40 ouvrait en fort gap baissier à 3 975 points. Pour moi, c’était un signal important qui nous indiquait que les forces vendeuses ne s’arrêteraient pas sur la ligne médiane du canal. Je vous disais le 17 mai au matin qu’il fallait vous attendre à un repli sur les 3 800 points – après avoir eu ce léger rebond qui viendrait combler ce gap baissier :

« d’une part, les 3 800 marquent le bas du canal dans lequel le CAC 40 évolue depuis un an. Mais en plus, les intervenants ont, par deux fois, buté sur ce niveau : en août et septembre 2010. Les 3 800 étaient alors ‘résistance’. Puis, une fois que le marché a réussi à franchir ce seuil à la hausse, les 3 800 points sont devenus support, empêchant les cours de tomber plus bas : en octobre, novembre 2010 et en janvier 2011. »

Aujourd’hui, nous y sommes presque : le CAC 40 tourne autour des 3860 points. J’espère que vous avez pu profiter de la baisse par des CFD ou des turbos, comme je vous le conseillais alors. Aujourd’hui, il reste environ 1,5% de baisse. Inutile de chercher à les jouer et à vendre le marché à ce niveau. Le risk/reward est trop faible, mieux vaut essayer d’anticiper la suite. Car la question est désormais : allons-nous nous arrêter sur le support des 3 800 points ?

Là, j’avoue avoir un peu de mal à lire ma boule de cristal. D’un point de vue technique, j’aurais tendance à dire que oui, la baisse va être contenue sur les 3 800 points, et que nous allons rebondir à ce niveau.

Graphique : CAC 40 gapPour agrandir le graphique, cliquez dessus

L’ennui, c’est que d’un point de vue fondamental… les choses se corsent. Le problème de la Grèce n’est pas franchement résolu… ; d’ici quelques jours, le QE2 s’arrête et les Etats-Unis seront techniquement et théoriquement en « défaut de paiement » – à moins qu’ils passent une loi autorisant un déficit encore plus important.

Donc si j’étais Normande, j’aurais tendance à vous dire… « Peut-être que nous rebondirons.. ; ou peut-être pas. » Heureusement pour vous, ma grand-mère est Bretonne. Donc je me lance – telle une baigneuse qui trempe d’abord un orteil dans l’océan glacé d’un 15 août en Bretagne – et essaye de raisonner un peu.

Donc tout sera fait pour empêcher que le système s’effondre à nouveau – inutile de vous dire que si c’était le cas, il ne se relèverait certainement pas aussi vite qu’en 2008. Si l’on raisonne par l’absurde, nous en venons à dire que la Grèce sauve les marchés de l’effondrement. Magnifique. On marche complètement sur la tête.

A partir de là… difficile d’anticiper autre chose qu’un rebond une fois les 3 800 points approchés… même si c’est à contre coeur.

Mais nous en saurons plus dans les prochaines séances…

Soyez prudent.

______________________________Pour vous aider dans vos trades_______________________________

URGENT : en ce moment, sur le FOREX

– Un gain de 300 euros pour un portefeuille de 10 000 euros, grâce à une recommandation sur l’EURUSD.

– Un gain de 329 euros pour un portefeuille de 10 000 euros grâce à une recommandation sur la GBPUSD.

– Ce vendredi 3 juin, la paire USDCHF a touché l’objectif de Jérôme Revillier à 0,8354 : le portefeuille Forex de nos abonnés a ainsi gagné 6% en un seul trade (soit 600 euros pour un portefeuille de 10 000 euros), tout en respectant une gestion des risques.

– Vendredi encore, les abonnés de Jérôme se sont positionnés dès le matin à l’achat à 1,4546 sur EURUSD. Ils ont clos la position ce lundi matin à 1,4654. Pour un compte de 10 000 euros et 2% de risque seulement, cela représente un gain de 235 euros en une seule position.

En deux trades, le portefeuille Forex de nos abonnés a augmenté de +8,35%.

Et toujours : notre stratégie EURUSD progresse désormais de 38,27% depuis son lancement le 5 juillet 2010. C’est 3 827 euros de gains accumulés pour un portefeuille de 10 000 euros en seulement 10 minutes par jour ! Profitez vous aussi de ce qui se passe sur le FOREX.

Mots clé : -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire