Cacophonie à la FED, gros couac sur les marchés

Rédigé le 29 septembre 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Même quand elle ne fait rien, la Réserve fédérale réussit désormais à nuire aux marchés : quoi qu’elle fasse ou ne fasse pas, le moindre commentaire au sujet du relèvement – ou du maintien – des taux d’intérêt indispose les marchés.

Le pire cas de figure serait que la FED apparaisse profondément divisée sur la stratégie à suivre, et c’est exactement ce que suggèrent les dernières déclaration de ses membres sur les médias financiers.

Il en résulte un plongeon de -5,3% du CAC 40 depuis ses sommets de vendredi (entre 4 515 et 4 280 pts), dans le sillage de Wall Street qui a sanctionné lundi soir la cacophonie des collaborateurs de Janet Yellen.

William Dudley (directeur de la Fed de New York) et John Williams (son homologue de San Francisco) confirment être sur la même ligne que Janet Yellen et prônent l’entame d’une normalisation des taux d’ici fin 2015… mais Charles Evans (leur collègue de la Fed de Chicago) estime que rien ne presse car l’inflation ralentit et pourrait mettre plus de temps que prévu à se hisser au contact de l’objectif des 2%.

Et puis, il y a Narayana Kocherlakota, le président de la FED de Minneapolis qui, de son côté, estime qu’il faudrait injecter toujours plus d’argent, se montrer toujours plus accommodant… et que la FED ne saurait être accusée de gonfler des bulles : si cela survient, c’est que les agents économiques ont fait un mauvais usage du crédit ou de la liquidité disponible.

La FED fabrique des grenades, les marchés n’ont qu’à ne pas retirer la goupille.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire