Le CAC40 prend +3% depuis mardi matin, malgré un euro à 1,2070/$

Rédigé le 4 janvier 2018 par | Analyses indices, Cac 40, EUR/USD Imprimer

CAC40Qui a pu écrire que l’on ne peut prétendre une chose et son contraire ?

Les marchés nous démontrent que c’est parfaitement possible. L’Euro-Stoxx50 et le CAC40 s’envolent de +1,8%. Cela, malgré une poussée de +0,4% de l’euro. Ce dernier établit un nouveau record annuel (au-delà de 1,2070/$).

Les opérateurs citent une cascade de « bons chiffres » d’activité. Il est vrai qu’il y a la hausse de l’indice « PMI Composite » définitif (IHS-Markit) en zone euro, à 58,1 contre 57,5, un zénith depuis février 2011.

Le PMI du secteur des services (secteur tertiaire) avance de 56,2 vers 56,6. Sa hausse aurait pu être bien plus franche sans le net recul du PMI des services observé en France (-1,3 point à 59,1).

La locomotive de l’Europe demeure l’Allemagne où le PMI Composite bondit de +1,6 point à 58,9. Il s’agit de son plus haut niveau depuis deux ans.

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas sur le CAC40

Il y a une semaine, de très bons PMI manufacturiers (activité industrielle) avaient au contraire plombé le CAC40 et l’Euro-Stoxx50. En effet, le franchissement des 1,20/$ par l’euro faisait trembler les gérants puisqu’un franchissement des 1,2050 pouvait entraîner une appréciation préjudiciable pour notre compétitivité.

A 1,2070/$ et alors que les 1,2100 sont désormais tout proches, ces mêmes gérants se ruent à l’achat. Le CAC40 bondit au-delà des 5 415 points (+150 points en 2 séances et demi), l’E-Stoxx50 vers 3 575.

Mais ces hausses font pâle figure en regard des +3,25% du Nikkei ce matin (déjà commenté par ailleurs).

Londres boude

Ne manque à l’appel dans ce rally planétaire que la Bourse de Londres avec un FTSE qui ne grappille que +0,15%… mais qui inscrit un nouveau record historique à 7.700Pts.

Et bien sûr, avec un baril de pétrole WTI à 62$ (au plus haut depuis 2 ans et demi), aucun renforcement des pressions inflationnistes n’est anticipé.

En ce qui concerne Wall Street, le test des 25 000 points par le Dow Jones fera l’objet d’un tout prochain flash.

Krach à la hausse à Tokyo pour démarrer l’année 2018

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire