CAC40 et EuroStoxx : c’est parti pour les 4600 et sur les 3250 points !

Rédigé le 8 juin 2015 par | Apprendre la Bourse, Autres indices, Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

De nombreux indices sont actuellement sur des supports importants et amorcent des figures graphiques de retournement. Si la consolidation se confirme, la baisse risque d’être assez conséquente…

Les indices US, d’abord, ne me disent rien qui vaille : beaucoup d’entre eux construisent actuellement des biseaux d’essoufflement.

Ici, vous trouverez le SP500 et le Dow Jones avec la mise en évidence des ces biseaux (oranges).  L’objectif  en cas de validation est un retracement jusqu’aux segments orange pointillés – dans un premier temps. L’objectif sur le S&P 500 ressort donc à  2025 / 2050 points et autour de 17 500 points sur le DJIA : rien de grave dans un premier temps, il s’agit de consolidations de 2% à 3% environ.

Par contre, si l’on regarde les indices européens, étroitement liés au comportement des marchés américains, ce sont des figures de retournement qui sont en formation.

Ce sont ce que l’on appelle des « tasses avec anses ». Le principe est le même qu’avec une Epaule-Tête-Epaule (E.T.E) sauf qu’au niveau du comportement des prix l’Epaule gauche en est absente. Je vous l’ai dessinée sur l’Eurostoxx50 (segments orange) ; vous trouverez la même figure en formation sur le CAC40.

L’objectif d’une « Tasse avec Anse » est identique à celui d’une E.T.E : le report de l’amplitude de la formation. C’est ce que font apparaitre les boites bleues grisées sur les deux graphes.

En ce qui concerne l’Eurostoxx, l’objectif théorique ressort dans la zone des 3.250 points (-7%). Ce qui est tout à fait cohérent car cette zone correspond aussi à un support graphique (rectangle vert horizontal). Sur le CAC40, l’objectif de la figure nous donne un objectif à 4600 points environ, soit un potentiel de baisse de 6,5% environ.

Ceci étant dit, prenons quelques instants pour analyser un peu plus finement le CAC40 afin de dresser des scénarios et hypothèses pour les prochaines séances.

Revenons un peu en arrière pour voir d’où nous venons.

Fin Avril (flèche rouge sur le graphe du CAC), je vous disais de couvrir votre portefeuille avec des BX4 car les signaux techniques militaient pour une consolidation en approche.

Le premier objectif  de cette consolidation était alors une baisse rapide vers le support des 4.900 points, zone sur laquelle un rebond était attendu. C’est exactement ce qui s’est passé : le CAC40 a rapidement plongé sur les 4900 points avant de rebondir en mai.

Bien que l’objectif immédiat ait été touché, je vous ai alors conseillé de conserver vos BX4 car j’anticipais bel et bien que ce rebond ne serait que de courte durée. Je vous disais, le 4 mai, qu’en cas de nouvelle impulsion baissière, le support des 4900 points serait certainement enfoncé. Je vous rappelle qu’avec un bon money management, votre ligne en BX4 devrait couvrir votre portefeuille et vous ne devriez pas avoir besoin de vendre les valeurs que vous aviez acheté pour du long terme (si la question du money management vous intéresse, je vous renvoie, de nouveau, à la série de webinaire car j’insiste sur l’importance d’un bon money management)

C’est ce qui s’est exactement passé la semaine dernière, et nous en sommes là.

Nous avons bel et bien eu ce deuxième impact sur les 4.900 points, ce qui a donné naissance à la figure dont je vous parlais à l’instant : une « tasse avec anse ». Vous l’avez donc compris, à présent, l’objectif de retracement est 4.600 points sur le CAC40.

Conservez donc précieusement vos BX4 d’ici là. Je reviendrai vers vous pour updater cette analyse et voir si la dynamique baissière se poursuit, et jusqu’à quand.

Bons trades,

Gilles,

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire