CAC40 : de l’importance de préserver certains niveaux lors de la clôture trimestrielle

Rédigé le 29 juin 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Techniquement, le CAC reste baissier. Cette dynamique est facilement mise en évidence sur le graphique par le canal bleu débuté mi-mai. La résistance de ce canal correspond par ailleurs au passage de la moyenne mobile 150 périodes (« MM150 » en bleu pointillé), qui la rejoint sur les mêmes niveaux (pastille orange).

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

En outre, les flux de capitaux que nous scrutons depuis plusieurs semaines à l’aide de l’indicateur On Balance Volume (OBV) demeurent négatifs. Globalement, je dirais que le marché évolue dans une phase de rotation baissière identifiable à l’aide du canal baissier qui apparaît en rouge sur l’OBV.

La conclusion est limpide pour l’investisseur : tant que le canal baissier est en place, on se garde de toute initiative à la hausse.

Le double effet kiss cool de la clôture trimestrielle ?

Cette dynamique baissière n’empêche cependant pas un rebond de très court terme au sein – et c’est précisément ce qui était en train de se dessiner à l’ouverture de ce matin.

Nous avons en effet la mise en place d’une double divergence (« 2x Div H+ » sur le SMI) en bas du graphique qui témoigne de la (très) forte probabilité de ce bref rebond…  Au moins pour les heures à venir et ce jusqu’à la clôture trimestrielle.

Mais quid de la résistance de court terme ?

Eh bien il s’agit de l’ancien support (le rectangle horizontal vert) qui a été cassé et qui est donc devenu une résistance (c’est pourquoi le support passe en rouge). Celle-ci se situe vers 5 350 points et comme le hasard fait souvent bien les choses, c’était exactement le niveau d’ouverture en gap de ce matin.

L’importance des 5300 points

Pour finir, je vous propose une vue de moyen terme qui permet de bien comprendre pourquoi la zone des 5 300 points est très importante à défendre pour les acheteurs.

Il s’agit de la zone du pivot « P » (rectangle horizontal bleu). Or terminer le mois et le trimestre sous ce niveau donnerait un très mauvais signal technique pour la suite.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Et pour la suite ?

A mon avis, le marché devrait se stabiliser dans l’attente du coup d’envoi de la saison des résultats semestriels aux Etats-Unis.

Bon week-end,

Gilles

DAX : un rebond (pas du ballon) de court terme est possible !

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire