CAC 40 : le 7ème ciel avant la consolidation ?

Rédigé le 18 juin 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Par Vanessa Popineau, pour la Rédaction

Mercredi dernier, le CAC 40 a signé une sixième séance de hausse consécutive — une première depuis décembre 2009. Néanmoins, en toile de fond, l’hésitation gagnait en densité et l’indice parisien commençait à présenter des signes d’essoufflement.

Mathieu Lebrun notait d’ailleurs un début de sous-performance des places européennes face aux US. Comme il l’indiquait dans une alerte Agora CFD mercredi soir :

« En ce qui concerne le marché, nous n’avons pas eu de réel changement avec des indices US qui consolident légèrement leur hausse d’hier. Le S&P 500 revient tester son ancienne résistance horizontale située autour des 1 100 points qui devrait désormais faire office de support. Je favorise donc toujours une extension de la hausse vers les 1 122 points. Pour autant, la sous-performance aujourd’hui du CAC 40 par rapport aux indices US commence selon moi à traduire une certaine hésitation des intervenants à poursuivre l’impressionnante série de ces derniers jours. »

Après avoir repris plus de 10% en une semaine, le CAC 40 modérait donc sa poussée haussière. Comme le précisait Sébastien Duhamel :

« Le CAC 40 a temporisé mercredi après avoir buté juste en-dessous des 3 700 points peu après l’ouverture. On observe ainsi des premiers signes d’essoufflement sur quelques valeurs comme Michelin ou EADS — par exemple. Pourtant, paradoxalement, cette consolidation en séance est finalement plus saine que si le CAC avait accéléré directement à 3 770 avec un gap au-dessus des 3 700 points comme les futures pouvait nous le faire penser hier soir. Cette consolidation à plat a en effet permis au marché de souffler un peu, et cela me semble plus sain à très court terme. »

Ce jeudi, le début de séance restait encore bien mitigé et le CAC 40 subissait quelques prises de bénéfices. Néanmoins, toujours piqué d’optimisme, il ne dérogeait pas à son parcours haussier. A la mi-séance, le CAC 40 engrangeait ainsi 0,88% à 3 708 points. La Bourse de Paris semblait donc toujours en lice pour décrocher sa septième séance consécutive de hausse.

Toutes les bonnes choses ont une fin, cependant, et ce rally, entamé la semaine dernière, finira forcément sur une consolidation. Quand surviendra-t-elle ? Quelle sera son amplitude ? Les questions restent encore en suspens. Notre analyste @Turbos Trader a tout de même déterminé une zone critique à surveiller. Comme il l’expliquait à ses abonnés :

« Il n’est pas impossible de voir le CAC 40 continuer sa série jeudi pour s’approcher de la zone de résistance des 3 770 points en fin de semaine. Toutefois, on voit maintenant que l’on approche de la résistance, et le potentiel semble se réduire à très court terme. Il s’agira donc de voir si ces signes se confirment en fin de semaine, pour éventuellement nous positionner dans le sens d’une consolidation dans les prochains jours, mais cela me semble encore trop tôt pour vendre ce marché. Je serais donc avant tout pragmatique et sélectif suivant la confirmation que me donnera le marché, qui ne donne pas de signe négatif à court terme pour le moment. »

Mathieu me l’a également confirmé oralement ce matin « la zone située entre 3 685 et 3 770 points sera déterminante, c’est là que le feu vert passe à l’orange. » A l’heure où j’écris ces lignes, nous somme exactement dans ce cas de figure.

Face à ce constat, nos analystes qui ont su profiter du rebond en enchaînant une belle série de positions gagnantes — dont un gain de +105,56% sur une seule opération pour @Turbos Trader — privilégient dorénavant la prudence. L’heure est à la prise de bénéfices. Assurez vos gains vous aussi avant que notre indice parisien ne se ré-enfonce six pieds sous terre : ce n’est maintenant plus qu’une question de jours…

Mots clé : -

Laissez un commentaire