La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

CAC40 : circulez, y a rien à voir

Par Gilles Leclerc30 Sep 2016

Etat stationnaire à tendance bipolaire dépressive pour le CAC.

Le premier diagnostic et les premiers symptômes du passage en mode range léthargique et perte de dynamique remontent à maintenant plus d’un mois :

« … les deux niveaux-clé qui cadreront le range sont la zone des 4 300 (notre pivot intermédiaire) et les 4 600, la résistance. »

Entre ces deux zone, un écart de 6% — ce qui peut être alléchant si vous jouez à ramasser des miettes derrière les algos. Mais à se trainer ainsi sous la table, ce que l’on risque d’y ramasser, c’est surtout une bonne paire de baffe, comme nous l’avons vu la semaine dernière.

Notre deuxième diagnostic annonçait un état de trouble bipolaire avancé. C’est à dire un comportement erratique, avec de brusques décrochages dans un sens, puis dans l’autre, comme si l’indice avançait sur une tôle ondulée. Nous voyons cela à une volatilité forte puisque les retournements impulsifs sont souvent de l’ordre de 4% — puis retour à la case départ.

Ajoutez à cela la surprise de gaps d’ouverture (4 gaps sur 5 séances cette semaine), secouez le tout, et vous avez avec ce marché une situation cauchemardesque pour le trader.

CAC 40 4 heures

Au niveau graphique, les dernières bougies (ici, en 4 heures) permettent peut-être de distinguer l’apparition d’un canal baissier de (très) court terme : je l’ai indiqué en rouge pointillé. Ce cadrage n’est pour l’instant qu’hypothétique, car c’est du très court terme et en formation (d’où les pointillés). Mais tout comme la semaine dernière, le biais reste baissier à l’intérieur des bornes de ce range.

Maintenant, y a-t-il des chances que cela change ?

Bon, je vous rappelle la situation, et notamment celle sur les bancaires.

Mercredi, je vous disais que le secteur financier était en situation très délicate. La faute à la Deutsche Bank, bien sûr – le pire… c’est que les choses empirent : les institutionnels se détournent désormais de la Deutsche Bank, retirent leurs billes. Je ne vois pas comment elle arrivera à boucler une augmentation de capital vu la défiance sur le dossier… Mais du coup, comment pourra-t-elle se recapitaliser ? (réponse dans ce dossier. Un indice : elle n’y arrivera pas, et ça va faire mal. Un deuxième indice : la chance, c’est qu’il y a un moyen de jouer l’effondrement du titre)

La Deutsche Bank n’est pas la seule responsable, bien évidemment ; ses consoeurs participent aussi à la débâcle. Commerzbank avoue être aussi en mauvaise posture en supprimant 10 000 postes. Et c’est sans parler des banques italiennes. Non, vraiment, je sens que la fin d’année va être sympa sur les marchés.

En tout cas, en attendant un signal clair, mieux vaut s’abstenir de prendre des risques inutiles et patienter jusqu’à ce qu’une tendance finisse finalement par se mettre en place.

Bon week-end.

Gilles

photo auteur

Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Voir les articles de Gilles Leclerc

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :