CAC40 : le bourbier boursier

Rédigé le 17 novembre 2017 par | A la une, Analyses indices, Cac 40 Imprimer

C’est bon ; les 5 300 ont tenu bon malgré une petite incursion à 5 267 mercredi dernier. Le CAC40 a trouvé un support auquel s’accrocher, et donc pour l’instant, ça tient. Pour combien de temps ? La baisse va-t-elle repartir ? Le CAC40 va-t-il rebondir ? Est-ce une simple respiration ? Y aura-t-il quand même le rally de fin d’année ? Ou bien est-ce la fin de la tendance haussière : faut-il paniquer ??

Oh là…. « Minute Papillon ! ». Nous allons essayer de comprendre le mouvement de ces dernières séances et d’y voir clair pour la semaine à venir. Mais une chose est sûre : pas de panique.

Quels dégâts ont été causés par la consolidation ?

1. La consolidation, que j’ai pourtant anticipée il y a 15 jours, a été plus forte que je ne m’y attendais. Et elle a causé des dégâts : la dynamique haussière de moyen terme est mise à mal.

Jeudi, après 8 séances de baisse, un rebond s’est enclenché… Mais j’hésite entre deux hypothèses : (a). la consolidation était une opération de « déglaçage » fort bien menée pour préparer le terrain à une hausse de fin d’année (rally pour les habillage des bilans) ; (b). y a-t-il matière à s’inquiéter ?

Allez, procédons par étape, regardons les graphiques et reprenons le fil de nos précédentes analyses.

1 – On repère la consolidation Il y a deux semaines donc, je m’attendais à ce qu’une consolidation s’enclenche. Le CAC40 était encore au contact de la résistance oblique (double flèche rouge). Le signal est apparu la séance d’après et le CAC a plongé.

2 – Rapidement, la consolidation enfonce la zone de support des 5 400/5 350 points. C’est un support important que les acheteurs devaient défendre pour préserver la dynamique haussière de moyen terme. Le signal qui devait nous indiquer un rebond n’a pas été validé : il n’y a donc pas eu de rebond… et le support a été enfoncé… Le CAC40 a continué sa chute et la consolidation s’est accentuée.

CAC40 en daily Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

3 – Suite à quoi, mardi dernier, la baisse n’arrivant pas à s’enrayer, je décide de vous envoyer un « flash spécial ». Je concluais par : « à court terme, les 5 300 points devraient former un support ».

Ce niveau a été travaillé tout au long de la semaine et jeudi soir, le CAC clôture à 5 336 points : le support des 5300 points est donc sauvé.

Tout va se jouer entre 5 300 et 5 400 points

Remarquez la précision avec laquelle le niveau des 5 300 pts a été martelé : – lundi et mardi, les mèches basses des bougies s’y arrêtent pile-poil (encadré en bas à gauche du graphique daily) ; – mercredi, le CAC nous gratifie d’un magnifique doji de retournement dont l’équilibre des prix se fait… pile-poil sur les 5 300 points : touche finale à l’opération de « déglaçage » algorithmique ? – jeudi le CAC40 rebondit.

CAC40 en daily Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Donc à présent nous avons un support à 5 300 points, qui correspond à la MM 150.

Mais mauvaise nouvelle : tant que la zone des 5 400 points n’est pas repassée à la hausse ou si un signal technique baissier apparaît sans qu’elle soit refranchie, alors les choses risquent de vraiment mal tourner sur le CAC40.

En synthèse : oui, nous avons un support sur 5 300 points. Mais tant que les 5 400 ne sont pas refranchis, il n’y aura pas de relance bull sérieuse.

En termes de stratégie ? Je suis neutre entre ces deux bornes. Pas d’initiative dans un sens ni dans l’autre tant que le marché n’a pas donné sa réponse.

La bonne nouvelle c’est que le suspens ne devrait pas durer longtemps : la séance du jour est celle des trois sorcières… et nous devrions être fixés dès ce soir !

Gilles,

Liste des entreprises du CAC 40 en 2017

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC40 : le bourbier boursier”

  1. […] source (s) voir lien (s) ci-dessous. = http://labourseauquotidien.fr/cac40-bourbier-boursier/ […]

Laissez un commentaire