CAC40 : les acheteurs doivent impérativement préserver les 4 600 points

Rédigé le 7 décembre 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Votre avis nous intéresse - Participez à notre enquête

Tout récemment a eu lieu une forte reprise des hostilités sur le CAC40 qui, en deux séances, vient d’anéantir plus d’un mois et demi de progression. L’indice est ainsi retombé sur ses niveaux de fin octobre dernier. Et c’est souvent – voire, toujours – la même chose en Bourse quand un consensus est invalidé. Le dernier choc est celui de la déception de tout un marché qui trépignait d’avance à l’idée d’une salve d’annonces ultra agressives/accommodantes/inutiles/dangereuses (rayez les mentions inutiles) de la part de Mario Draghi.

Et puis… eh bien non ! Mario a juste promis « encore plus – mais pas assez ». Et, dans des marchés shootés aux liquidités, arrive un moment ou « beaucoup » ne suffit plus.

Que faire face à cet avis de tempête ? 

Alors, que faire face à cet avis de tempête, face à la lourde rechute des cours ?

C’est ce que nous allons voir en détail.

Tout d’abord sachez que je passe, dès aujourd’hui, à un biais positif à COURT TERME si (et seulement si) les signaux et niveaux sont je vais parler se confirment.

Et – pour les investisseurs de long terme – je vous propose une mise-à-jour des études graphiques sur le CAC montrant que le niveau des 4 600 pts est un niveau charnière majeur à préserver à tout prix pour éviter un signal baissier important.

Biais haussier à court terme

Commençons par le court terme. Ma dernière analyse portant sur le CAC date de fin octobre

Le sentiment était précédemment haussier. Cependant, les prix étant parvenus à atteindre une supposée zone de résistance (segment bleu horizontal + pastille rouge), ma position était passée à « neutre » dans l’attente d’un nouveau signal du marché. Depuis un canal haussier (gris) semble se dessiner.

le cours du cac 40

Le niveau de support clé reste la zone des 4 600 pts qui apparaît ici en vue journalière par le segment horizontal vert. Donc c’est très simple :

Tant que le canal haussier gris et/ou le support des 4 600 pts sont préservés, et SI (et seulement SI) nous avons un signal de retournement haussier du SMI, alors notre biais positif de COURT TERME sera confirmé et nous pouvons viser un retour vers la zone des 4 950 pts (notre segment bleu), voire des 5 000 points.

Néanmoins attention ! Attendez-vous à ce que la volatilité reste forte. C’est un marché dans lequel toute intervention demandera une bonne maitrise du placement des stops (de volatilité), sous peine de se voir sanctionner assez rapidement.

Maintenant, en passant à une vue plus long terme…

Sur un graphique hebdomadaire, on s’aperçoit que le niveau à préserver est celui du support oblique ascendant vert… Soit, là encore, la zone des 4 600 / 4 650 points !

le cours du cac 40

Conclusion : les prix sont sur un support long terme, de nature différente de celui des 4 600 pts de la vue journalière, mais les deux supports se recoupent au même niveau.

Enfin, attention au SMI qui commence à s’approcher de la zone de surachat alors que les prix sont au plus-bas et déjà au niveau des supports décrits plus hauts…

…Prenons du recul en mensuel :

Si l’on continue à prendre du recul, en affichant une vue mensuelle, on s’aperçoit que les prix sont actuellement positionnés sur une zone majeure de double support graphique :

le cours du cac 40

 

Donc, une fois de plus, même avec un cadrage différent et sur une unité de temps différente, les supports sont similaires en termes de valeurs, et – chose importante – au niveau timing : ils sont tous déjà atteints, ou en passe de l’être.

Donc, en conclusion, vous avez maintenant l’explication de mon biais haussier de court terme pour le CAC car celui-ci est positionné sur toute une série de supports de long,  voire, de très long terme. Aussi, en cas de signal positif du journalier, notre objectif est de 4 950 / 5 000 pts.

Vous trouverez peut-être que je suis un tantinet trop bull vu les circonstances actuelles.

Mais laissez-moi vous faire une confidence : il est bien possible que, si nous avons une remontée des prix à court terme, ce ne soit que le prélude à la cassure des supports de long terme qui viennent d’être mentionnés.

C’est en tout cas ce que j’attends pour le premier trimestre 2016. Les signaux sont en train de se construire peu à peu et, évidemment, s’ils continuent de le faire et que le signal est imminent, vous en serez les premiers informés.

 

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire