CAC40 : à 5 000 points, je me couvre

Rédigé le 3 mars 2017 par | Cac 40, US Imprimer

Si aujourd’hui je vais évidemment vous parler du CAC40… Ca y est : lundi, je pourrai aussi et enfin vous montrer simplement et graphiquement l’absolu excès du Dow Jones.

Si vous vous rappelez bien, la semaine dernière déjà je voulais vous en faire part mais il me semblait que c’était trop compliqué : je devais sortir mes indicateurs de volatilité, etc. Mais aujourd’hui, ça y est : j’ai de quoi vous démonter graphiquement que nous nageons en plein délire bullesque, comme dirait mon ami Philippe Béchade (avec qui nous préparons d’ailleurs un service d’investissement et de décryptage des marchés : je vous préviens d’emblée, ça va être très rock ’n roll et nous allons démonter les schémas, discours et système lénifiants de la sphère financière. Nous vous en dirons plus dans quelque temps).

Sinon, pour aujourd’hui, je dois dire que j’ai rarement eu autant de difficultés – ou plutôt d’incertitude – dans l’élaboration d’une stratégie sur le CAC40.

Ce que qui est en train de se passer sur les indices US défie toutes les lois de la gravité, et la hausse des indices US suite au changement de couleur de la cravate de Donald me terrifie  tout simplement. On navigue en plein délire…. Et ce n’est pas l’introduction de Snap hier qui va me rassurer !

J’ai bien des signaux de retournement sur le CAC40, mais uniquement (et pour l’instant) sur des unités de temps de très court terme (en 2H), donc trop rapide pour les jouer ici. Trop tôt. Mais à mon humble avis… c’est super chaud et j’ai toujours le même sentiment poisseux que la semaine dernière sur les indices…

Le CAC continue son ascension.

Le CAC40 vient de passer cette semaine la zone de résistance (« R ») des 4 900 pts qui bloquait son avancée depuis le début de l’année.

Cela lui permet donc de sortir de sa zone de congestion ce qui, techniquement, valide  un signal haussier de court terme (daily).

Cela libère l’objectif théorique que je vous avais donné à 5 100 / 5 150 pts. J’y reviendrai dans un instant.

Jusqu’ici à présent, j’avais opté pour une stratégie qui consistait à conserver vos positions et à vous laisser porter par la hausse sans pour autant se renforcer.

La semaine dernière, un petit biais négatif est apparu car le joli signal de hausse que j’avais détecté il y a 3 semaines et qui s’est validé il y a 15 jours manquait étonnamment de conviction. Ce que j’ai interprété comme un signe de faiblesse. Du coup, la semaine dernière, j’ai infléchi ma stratégie et l’ai complétée par « commencez à vous diversifier en prenant position sur quelques short /   pensez à commencer à protéger votre portefeuille en prenant une couverture style BX4 ».

Maintenant vous avez peut-être, comme moi, la sensation de marcher sur des œufs comme rarement  sur le CAC40. Nous sommes en présence signal haussier en vue journalière, l’objectif de moyen terme est tout proche… mais nous assistons à un « pétage de plomb » sur les indices U.S qui n’en finissent plus de battre record sur record historique. L’envolée du Dow Jones atteint pratiquement 20% depuis l’élection de D. Trump ! Les 21 000 pts ont été atteints en deux accélérations de 1000 points en ligne droite et cette hausse prend la forme d’un excès absolu même en vue de long terme ! Mais je vous détaillerai ça lundi prochain.

En attendant, couvrez vos portefeuilles

En attendant, vues les conditions de marché, je ne cherche plus à « gagner de l’argent », mais à « protéger mes positions haussière et mes gains ». J’ai couvert mes portefeuilles sur le CAC à hauteur de 30%. Juste par précaution.

Pour la suite, et pour rester simple : la résistance « R » des 4 900 pts ayant été cassée, elle devient support. Donc tant que ce support est préservé et que le CAC40 évolue dans son canal de court terme (le bleu), on est dans une dynamique haussière.

À très court terme, le CAC peut tenter de rallier les 5 100 pts. Mais à partir de là, cela deviendra encore plus tendu (si c’est possible…).

Pour mémoire, je vous remets le graphique de long terme sur le CAC40 (updaté du début d’année) pour que vous compreniez pourquoi la zone des 5 100 / 5 150 pts est ultra-dangereuse.

Graphiquement, cette zone (pastille rouge) correspond à :

La situation est plus qu’exceptionnelle. Alors rappelez-vous : si vous jouez des situations exceptionnelles, vous gagnerez peut-être… Mais exceptionnellement…

Bon week end,

Gilles,

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

2 commentaires pour “CAC40 : à 5 000 points, je me couvre”

  1. Elément d’explication intéressant dans l’Arora Report sur les trois derniers gros « boost » du marché US (Brexit, référendum IT et élection du Donald): de nombreux trader en position short auraient été obligés de se couvrir et des mécanismes (ETF, stratégie suiveuse, achats automatisés…) auraient ensuite amplifié les mouvements…
    Arora estime que ce phénomène serait responsable à hauteur de 75% de la dernière poussée (le discours du Donald) du marché.

  2. Hello Giles

    Vous avez vu ça : https://www.euronext.com/en/products/indices/QS0011052139-XPAR
    Qu’en pensez-vous svp ?…bug ou?

Laissez un commentaire