CAC : The show must go on !

Rédigé le 21 septembre 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Le CAC40 a continué cette semaine sur sa lancée haussière de court terme. Pour autant, il se retrouve désormais confronté à une ligne de résistance de moyen terme.

Dans l’immédiat, nous suivons bien entendu la dynamique de court terme, mais au moindre signal intervenant sans la zone de résistance, gare à la mise en place d’une consolidation !

S’agissant des jokers susceptibles de changer la donne, nous avons tout d’abord la journée du roulement trimestriel (la journée dite des « 4 sorcières ») ce vendredi. Si vous n’êtes pas familiers de ce concept (important) de roulement mensuel ou trimestriel, vous trouverez ici des informations fort utiles.

Deuxième joker : nous entrons en période préélectorale aux Etats-Unis, ce qui est d’ordinaire plutôt positif car dans ce type de séquences les « mauvaises nouvelles » – ou tout du moins celles qui pourraient affecter les marchés et le moral de la population – sont écartées ou minimisées.

A priori, je privilégierais donc une poursuite de la dynamique haussière sur le CAC, mais laissons les graphiques « parler »…

Graphe indice CAC40 Bourse de Paris

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Le CAC se situait la semaine dernière au niveau du pivot (« P », le rectangle horizontal violet). « Nous continuons sur le même rythme, avec un biais haussier conservé tant que la MACD pointe à la hausse. A priori, le prochain obstacle se situe au niveau de l’axe (en rouge pointillé sur le MACD) qui a systématiquement bloqué les impulsions depuis mai dernier », écrivais-je vendredi dernier.

Depuis, la MACD a non seulement continué à « pointer à la hausse », mais elle aussi est en train de déborder de son axe de propagation (la résistance rouge en pointillés et le petit rectangle rouge).

Il s’agit d’un signal positif qui est de surcroît épaulé par un réveil des acheteurs, lesquels se sont manifestés à la suite de la décision de Donald Trump de taxer 200 Mds$ d’importations chinoises à 10% et non à 25% comme redouté par pléthore d’observateurs (le petit encadré « réveil/poussée haussière » et la pastille orange dans la fenêtre « On Balance Volume »).

Par ailleurs, le CAC est en train de tester la résistance oblique de moyen terme mise en évidence par les doubles segments rouges. En d’autres termes, l’indice se situe sur un point de passage important et il va maintenant falloir gérer le mouvement sans faire d’erreur… et surtout sans « biais psychologique ».

Suivre de près le comportement de la MACD

Ma position sera de « suivre » tranquillement le CAC à la hausse, tout en surveillant de très près le comportement de l’indicateur de tendance MACD. Tant qu’il est haussier, je le suis aussi.

Ce qui sera également très intéressant pour la suite des évènements sera de regarder l’évolution des volumes et des prix lorsqu’un signal baissier interviendra sur la MACD. A ce moment-là, si les prix latéralisent (ou baissent peu) et que les volumes ne passent pas vendeurs (deux conditions donc), nous aurons un signal de continuation haussier.

Passons maintenant en vue journalière, mais avec aussi une vue long terme qui permet sans doute de mieux apprécier l’importance de la résistance oblique mise en avant sur le graphique précédent.

Graphe indice CAC40 Bourse de Paris

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Regardez les points de retournement des vagues d’impulsion sur cette unité de temps (les flèches sur l’axe rouge MACD et les points correspondant sur les prix). Vous voyez le danger (la pastille bleue) ?

C’est pour cela que, pour les prochains jours, je vais rester « collé » à l’évolution de la MACD de court terme (le premier graphique). En effet, c’est elle qui ouvre le chemin… Et qui validera – ou pas – le passage de la zone de résistance graphique.

Gilles

Haulotte Group prêt à reprendre de l’altitude ?

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Mots clé : -

Laissez un commentaire