Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


CAC : Soyons clairs, c’est pas clair !

Rédigé le 16 septembre 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Assez vive réaction baissière depuis la semaine dernière.

Pour mémoire et en résumé, l’analyse faisait ressortir :

– un « biais haussier » de court terme tant que les cours s’inscrivaient dans le petit canal haussier vert foncé ;
– mais aussi « une zone de forte résistance » (R – segment rouge horizontal) dont « tout indique qu’elle va être testée ».

La conclusion en termes de positionnement de trading, étant à proximité immédiate de la résistance de long terme « R » , le bon sens (enfin, je crois que c’est du bon sens) dictait de temporiser « tant que cette résistance n’a pas été testée ».

Le verdict a été rendu par le marché. And the winner is… la zone de résistance R.

Le CAC a donc accusé un repli assez brutal et la cause en est, sans doute, à chercher du coté des turpitudes des banques centrales dont les politiques monétaires sont de plus en plus remises ouvertement en question.

Ce qui a occasionné une tension sur les taux et donc une pression significative sur les indices. Un article ayant pour ayant d’ailleurs été publié à ce sujet lundi dernier dès l’apparition des premiers signes de danger.

OK… mais maintenant ?

Tant que le niveau du pivot intermédiaire (P-Int 4 280/4 300 tient) le mouvement actuel ne sera à mettre sous le coup que d’une consolidation.

En dessous… la situation se dégradera rapidement. Mais – sauf très bonne(s) nouvelle(s) au niveau économique qui viennent rallumer la perspective d’une hausse des taux – il est probable que nous assistions aux derniers soubresauts de cette consolidation de court terme.

Enfin, disons que la zone des 4 300 points (notre pivot intermédiaire) est devenue progressivement une ligne de défense importante pour les acheteurs.

Et je vous propose un bref passage par une vue intraday pour pouvoir partager avec vous le pourquoi de cette assertion.

CAC 40

En prenant la vue en unité de temps 4 heures, il apparait tout simplement que c’est dans la zone des 4 300 points que se regroupent actuellement 3 supports graphiques (pastille verte) .
Ce sont les supports mis en évidence par les segments en pointillés.

CAC 40 unité de temps 4 heures

En cas de signal haussier du SMI intervenant au-dessus du support intermédiaire, nous devrions voir une impulsion haussière se développer avec pour objectif potentiel 4 450 points.

Vous voudrez bien m’excuser pour ce manque de conviction, mais il est difficile de vous en donner… car je n’en ai pas – justement. Ou plutôt, c’est le marché qui n’en a pas.

J’ai bien peur qu’il faille attendre que les cours reprennent un peu de dynamique pour pouvoir se positionner plus agressivement.

Pour l’instant, pas de dynamique, nervosité et… c’est clair que ce n’est pas clair (le titre de cette analyse).

Alors personnellement, je continuerai à opter pour la plus grande prudence. Et pour une fois je vais sortir du cadre qui est le mien, c’est-à-dire de la pure « analyse technique » pour vous donner ce qui est mon sentiment.

L’alerte sur les taux, la proximité des élections américaines, et les imbroglios (pathétiques) des banques centrales, le tout combiné à des niveaux de volumes d’échanges de plus en plus faibles ne me donnent aucune confiance sur l’évolution du CAC à moyen terme.

La preuve en est que pour essayer de trouver un sens au marché, il faut se tourner vers des mouvements de court terme – alors que la lecture dynamique de moyen/long terme semble absente.

Ceci dit, cela cadre assez bien avec les analyses d’il y a déjà quelques semaines :

« À mon humble avis, le CAC va entériner la cassure du canal baissier (ndlr – le canal gris apparaissant sur le graphe journalier) mais ce n’est pas pour autant qu’il va reprendre une dynamique haussière. J’attends plutôt un comportement en mode range c’est-à-dire sans réel directionnel à exploiter. La guigne, en somme. »

Pour l’instant, c’est ça et ça tient toujours.

Bon week-end,

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire