CAC : si les gérants de fonds disaient la vérité… | La Bourse au Quotidien


CAC : si les gérants de fonds disaient la vérité…

Rédigé le 6 juillet 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Trading, Bourse Imprimer

Cette première semaine de juillet marque le début des vacances pour certains d’entre vous (les chanceux), mais surtout le début de la saison des résultats trimestriels (et semestriels).

C’est pourquoi il n’est pas question de se laisser endormir par la douceur estivale, d’autant que cela risque de secouer sur les marchés au cours des semaines à venir. Pour la faire courte (vous connaissez les principaux éléments) : la montée des tensions économiques et mesures protectionnistes pourrait bien mettre à mal la patience des marchés. Et si l’Europe et la Chine parviennent à une union sacrée pour faire front aux Etats-Unis, qui jouent le tout pour le tout pour conserver leur hégémonie évanescente, cela pourrait nous réserver des surprises…

Mais là n’est pas mon propos. Je ferme la parenthèse et je retourne à l’analyse des graphiques, qui sont le support des pauvres hères perdus dans le monde du trading. Je ne vous en proposerai aujourd’hui qu’un seul, mais vous allez voir qu’il résume très bien la situation.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La semaine dernière, je terminais mon analyse en écrivant que « le niveau des 5 300 points était important à défendre pour les acheteurs », mais aussi que « le marché devrait se stabiliser dans l’attente du coup d’envoi de la saison des semestriels aux Etats-Unis ». J’avais vu juste puisque le CAC n’a pris qu’une petite trentaine de points depuis.

L’indice opère actuellement un pull back dans une tendance baissière (le canal bleu le plus large) : tant que ce canal est actif, je vous déconseille toute initiative à l’achat.

Evitez les achats intempestifs…

Je m’explique : la semaine dernière, nous avions un petit biais positif dû au fait qu’une double divergence haussière était en train de se mettre en place sur l’indicateur de Stochastique (« 2X Div H+ ? »). Celle-ci a été validée, mais actuellement et sur cette unité de temps (4h), nous arrivons en zone de surachat (petit rectangle vert).

Cela ne change rien en terme de trading car tant que la tendance est baissière, on évite les achats…

La zone de résistance à vaincre pour sortir de cette tendance baissière se situe vers les 5 450 points. Elle est correspond à la résistance du canal baissier bleu + la moyenne mobile 150 périodes (« MM 150 ») qui marque la tendance de fond (et qui se retourne à la baisse) + à l’objectif théorique d’un « W » haussier (les segments rouge) dont l’amplitude (boîtes rouges) pointe aussi vers les 5 450 points.

La règle pour survivre, en trading, est de croire ce que l’on voit et non ce que l’on nous dit.

Or, ce que l’on voit, c’est que, globalement, les intervenants sur le marché ne sont toujours pas acheteurs : l’On Balance Volume (OBV) est toujours négatif.

… et regardez d’abord ce que font les institutionnels

Pour ce qui me concerne, je regarde en priorité ce que font les institutionnels et je constate que même dans ce pull back à l’intérieur d’une tendance baissière, ils restent vendeurs.

Je ne changerai d’opinion que quand les institutionnels changeront la leur !

Et pour fêter le début de la saison estivale, je vous propose de nous détendre un peu en répondant à une simple question, un peu idiote de premier abord.

Votre boulanger vous a-t-il déjà dit : « Ah non, surtout ne prenez pas cette baguette ou ce croissant, ça date d’hier, c’est dur et rassis ? »

J’imagine que non.

Alors pensez-vous vraiment qu’un gérant vous dira : « Hmm là, c’est plus que tendu ! Je vous conseille de clôturer vos positions, voire de les vendre et surtout ne vous inquiétez pas pour moi ! Ce n’est pas grave si mon boss me vire pour avoir privilégié les intérêts du client plutôt que le business de ma boîte… »

Conclusion : préférez TOUJOURS des médias indépendants et libres de leurs propos. Comme La Bourse au quotidien….

Bon week-end,

Gilles

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

2 commentaires pour “CAC : si les gérants de fonds disaient la vérité…”

  1. Merci Gilles pour ces analyses toujours très pertinentes.

    Pour mon éducation, j’aimerais connaitre pourquoi le choix d’une analyse en 4h plutôt qu’en daily. La MM150 répond bien aussi comme support et résistance sur cette unité de temps?

    Merci

  2. Bonjour Fabien,

    En fait j’utilise toujours soit l’unité de temps qui est en phase #1 de « range » car c’est là que les bollingers 100 donnent les bornes de volatilité du mouvement donc les niveaux de support / résistance dynamiques avec 80% de proba de ne pas les dépasser) . Si vous avez visionné la vidéo d’introduction à mon système de trading, vous avez compris l’importance de sélectionner l’unité de temps actuellement en phase #1 de « range ». Sinon, et si cela vous intéresse, elle se trouve à https://vimeo.com/91173503.

    Sinon, et c’est le cas du graphe de cette analyse – j’utilise l’unité de temps qui permet le mieux de distinguer la configuration graphique ou technique que j’essaye de mettre en avant. Là par exemple, sur le 4H , on voit très bien les points d’impact (pastilles rouges) sur les S/R du canal baissier ainsi que la régularité du flux baissier sur l’OBV.

    Voilà – j’espère avoir répondu à votre question. Si vous en avez d’autres – n’hésitez pas.
    Bone journée,
    Gilles,

Laissez un commentaire