CAC : rebond de court terme avant chute sur les 5200 points | La Bourse au Quotidien


CAC : rebond de court terme avant chute sur les 5200 points

Rédigé le 22 juin 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

La semaine aura été agitée sur les marchés, avec une actualité particulièrement chargée.

Je citerais les précisions données par Mario Draghi sur les modalités de la fin programmée du Quantitative Easing (QE), qui ont envoyé l’euro par le fond ; la révision à la baisse de la prévision de croissance de l’Insee pour la France en 2018 à 1,7%, contre 2% auparavant ; le réajustement de 0,8 point à la baisse de l’objectif de croissance de l’IFO pour l’Allemagne cette année à 1,8% ; et bien sûr le regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Résultat : le CAC reculait de 4% sur une semaine roulante à la clôture hier soir et était pratiquement stable depuis le 1er janvier (+0,06%).

A priori, il se situe maintenant sur une zone de support et un signal de rebond de court terme pourrait bien se mettre en place.

Mais avant de repasser à l’achat, il va falloir d’une part évaluer (avec l’analyse des volumes) si les acheteurs osent monter au créneau dans un tel climat. Et d’autre part rester très prudent en termes de gestion de ses actifs, sachant que les tensions commerciales entre les Etats-Unis d’un côté, et la Chine et l’Europe de l’autre, peuvent venir changer la donne instantanément – et sans prévenir.

Les acheteurs restent absents

Cela étant dit et en repartant sur les bases de mon point CAC de la semaine dernière, je vais maintenant vous expliquer pourquoi nous pourrions avoir un rebond de court terme.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La semaine dernière, nous nous situions au niveau de la petite pastille rouge, en plein sur la résistance du canal vert. J’évoquais alors un biais haussier au niveau de l’analyse, mais préconisait un stand-by sur le plan du trading. Les volumes ne suivaient pas !

C’est pareil cette semaine : l’OBV révèle un flux négatif qui se propage avec une régularité et une constance étonnantes (à l’intérieur du canal baissier rouge).

Il n’y a donc toujours aucun signe des acheteurs qui, pour le moment, ne se montrent pas.

A très court terme cependant (nous sommes toujours en U.T 4 heures), la MACD revient sur le support d’impulsion (rectangle horizontal vert dans la fenêtre de MACD). Ce dernier nous a bien rendu service par le passé (pastilles bleues + flèches vertes) et un nouveau signal positif, s’il est validé, devrait déclencher un rebond du CAC40 à court terme sur les 5400 points.

Un simple pull back : on garde 5200 points en objectif

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Maintenant, en prenant un peu de recul avec la vue journalière, on observe que le CAC vient de valider une « tasse avec anse inversée » (en orange) dont l’objectif théorique (flèches orange pointillées) correspond à la clôture du GAP vers 5 200 points.

Mais souvent, après une première impulsion baissière qui valide la cassure du support, on assiste à un pull back. Or le support était ici autour des 5400 points : cela confirmerait notre signal de rebond donné par la MACD sur la vue 4 heures !

Tout dépendra sans doute des suites de la guerre commerciale

En prenant encore plus de recul avec la vue hebdomadaire, on voit que le CAC vient tout simplement de rejoindre le niveau du pivot « P »,  qui correspond aussi à une zone de résistance graphique de moyen terme (le rectangle horizontal bleu).

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Il serait étonnant que les « Bulls » ne pointent pas le bout de leur museau pour essayer de tenter une petite contre-attaque alors que la dernière impulsion baissière a déjà fait un bon bout de chemin.

En cas de rebond, ne bougez pas tant que la zone de cassure des 5 400 points n’est pas franchie.

En revanche, si le pivot hebdomadaire venait à casser, attention car le marché pourrait accélérer à la baisse et rejoindre les 5 200 points assez rapidement.

Tout dépendra sans doute de l’évolution de la guerre commerciale. Et ça… bien malin celui qui pourrait la prévoir.

Donc prudence…

La situation est actuellement instable, c’est pourquoi je vous invite à ne pas prendre de risques inconsidérés.

Bon week-end,

Gilles

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC : rebond de court terme avant chute sur les 5200 points”

  1. Bonjour Gilles, je suis un abonné de bechade confidentiel.
    Je vous remercie pour toutes ces analyses que je suis depuis longtemps.
    Cependant, c est avec une immense déception que je suis sans réponse depuis plusieurs mois. J ai demandé au publication agora et à Phillipe bechade comment un résident français suite à mifid2 (qui oblige une documentation en français pour pouvoir acheter le support ) pouvait encore investir dans des etf short snp500, short CSI300, même le silver ! …. Soit 2/3 des recommandations de bechade confidentiel.
    Étant actuellement sur degiro en mode no-limite, je veux bien à nouveau rechanger mais je ne dois pas être le seul de vos abonnés sur ce broker, j ai essayé par tout les moyens. C est impossible alors que je parles anglais couramment !
    Avez vous reelement une solution où il ne me reste qu à pleurer en voyant le prévisible arrivé sans en profiter ?
    Je suis navrée de vous joindre ainsi mais c est mon dernier recours. Svp faite parvenir ce message a Gilles.
    On en a gros….
    Bien cordialement
    Un admirateur qui se lasse de voir passer autant d opportunité.

Laissez un commentaire