CAC : vous n’allez pas croire ce que vous allez voir

Rédigé le 24 mars 2017 par | Algos, Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Tout continue de se dérouler comme prévu.

Comme prévu ? Mais prévu par qui ?

Par les teneurs de marché, les grosses mains, bien sûr. A l’aide de leurs algorithmes, ils continuent inlassablement de développer un mouvement de balancier préprogrammé qui permet au CAC40 d’avancer « en crabe ».

Dans un instant, je vais mous montrer la signature du crabe et le contrôle absolu de cet algo sur le CAC. Et vous allez pouvoir admirer la précision diabolique de leur boulot sans faille.

Mais auparavant, je vous propose une mise à jour de la dynamique du CAC, des cadrages, niveaux et objectifs que nous travaillons depuis le début de l’année.

Cadrage haussier assez classique

D’abord, n’hésitez pas à relire l’analyse de vendredi dernier pour avoir bien en tête les trois canaux haussiers qui permettent de cadrer la tendance actuelle :

CAC 40

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Rappel : trois canaux haussiers, nous sommes toujours dans une tendance haussière donc la « stratégie » doit être haussière tant que les supports des deux canaux bleus contiennent le mouvement.

Les objectifs sont très proches (5 100/5 150 points), donc à moins de 2% des niveaux actuels, pas de prise de risque inutile : pas de renforcement à la hausse, contentez-vous de conserver ou réduisez doucement la voilure/commencez à prendre une petite couverture, (perso, j’ai couvert mon portefeuille à hauteur de 30% car il était bien trop bull à mon goût. Bien. Tout cela, je vous l’ai expliqué la semaine dernière.

La nouveauté de la semaine, c’est que nous avons eu un trou d’air de très court terme (flèche orange) qui nous a amené pile sur l’objectif de baisse des 4 950 points (O.K., à 4 953 points… désolé pour les 3 points). Et depuis, tout à fait logiquement (logique algorithmique), le CAC40 rebondit.

Zoomons sur notre algorithme « progression en crabe »

Alors, regardez bien le graphe ci-dessous. C’est une mise à jour du graphe sur lequel je vous montrais la progression en mode « crabe » du CAC40, initialement publié le 10 mars. Nous sommes sur une U.T. 2 heures.

CAC 40 en données 2h

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis début janvier, le cadrage fait apparaître un plan parfaitement préétabli (le terme « préprogrammé » convient aussi) par ce qui ne peut être qu’un algo, tant la précision est stupéfiante.

Franchement, du beau boulot non ?

Maintenant, accrochez-vous parce que l’histoire continue

Lors du point CAC de la semaine dernière, le CAC se situait sur la petite pastille jaune. Ayant passé la résistance en début de semaine, j’ai reporté (dupliqué) un nouveau canal (le bleu clair).

Où les prix sont-ils allés durant cette semaine ? Sur les points #1, #2, et #3. C’est quand même saisissant ce que l’on arrive faire avec un peu de technologie maintenant ! Il faut se rendre compte que pour arriver à ce niveau de précision, il faut pouvoir manipuler chacune des valeurs du CAC40 avec chacune de leur pondération respective et le tout en temps réel. C’est une vraie prouesse technologique. Pas certain que ce soit une bonne nouvelle pour l’humanité, mais bon…

Toujours est-il que voilà sans doute la raison pour laquelle l’objectif de baisse identifié la semaine dernière a été « raté » de trois points : le CAC a touché le support du canal au niveau du point #3.

Bon, on ne va pas en faire un fromage, mais ce genre de cadrage vaut de l’or quand les mouvements imprimés par les algos sont identifiés. J’avoue être quand même assez fier de moi pour le coup. Surtout, j’espère que vous allez l’utiliser et en profiter.

Car vous l’avez compris : comme pour les canaux haussiers mentionnés en première partie, tant que le cadrage en crabe reste valable… il faut suivre le mouvement.

Bon week-end,

Gilles,

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC : vous n’allez pas croire ce que vous allez voir”

  1. Bonjour M. Leclerc G.
    Si l’on regarde bien, comme vous le faites, l’on marche en crabe avec des M et des W successifs.
    Qu’en pensez vous?
    Meilleures salutations
    M. HIRSCHMILLER G.

Laissez un commentaire