CAC : Même pas peur ! Sérieusement ?

Rédigé le 18 mai 2018 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Chiffres de la Bourse au sommetLes commentaires de ces derniers jours résument bien la situation « 8 semaines de hausse consécutives sans retracement »…, « plus longue série de hausses depuis 2013 », etc.

C’est donc à un mouvement exceptionnel – au sens statistique du terme – que nous avons à faire. Et ce matin, en débutant cette chronique hebdomadaire, il me revient à l’esprit cette citation d’un de mes mentors (un sage parmi les sages, qui m’a mis le pied à l’étrier lorsque je débutais dans le trading) : « Tu peux toujours jouer une situation exceptionnelle. Et tu gagneras peut-être. Mais exceptionnellement alors ».

Cela dit, comment gérer cette situation exceptionnelle ? Eh bien en restant le plus simple possible et surtout en n’anticipant rien… malgré le comportement irrationnel du CAC au regard de l’actualité économique, géopolitique ou sa surperformance par rapport à ses collègues européens.

A la clôture d’hier soir, le CAC40 affiche +5,8% depuis le début de l’année, alors que le Dax se traine à +0,9%, l’Euro Stoxx 50 à +2,5% et que le CAC GR caracole à +7,4%

Donc, à situation exceptionnelle, stratégie exceptionnelle ! Vous allez voir, ça dépote… :  pour les prochains jours, ma stratégie consistera… (roulements de tambours) à fermer les écrans et à ne RIEN faire (sur le CAC).

Deux raisons à cela.

Première raison évidente : le CAC est sur une grosse résistance

Je vous ressors le cadrage en vue journalière du CAC.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Il vient de toucher (pastille rouge) la résistance oblique (rouge) du grand canal débuté en 2015 (support en bleu et médiane en vert pointillés, résistance en rouge, donc).

Donc soit l’indice arrive à passer cette résistance et la stratégie pourrait être de suivre la hausse (j’y reviendrai évidemment le cas échéant).

Soit, nous avons un signal de retournement très prochainement, comme les fois précédentes où le CAC a buté sur l’oblique (voir petites flèches rouges), et là il faudra faire TRÈS attention.

Deuxième raison : gare aux trois sorcières

La seconde raison est donc qu’aujourd’hui est une journée consacrée au roulement mensuel (journée des trois sorcières, j’en avais expliqué le principe dans un article) : s’il doit se passer quelque chose, ce sera la semaine prochaine –  pas avant.

Du coup, pour essayer d’observer au plus près les mouvements du CAC sur cette résistance, zoomons sur une unité de temps de plus court terme : le 2 heures.

Sur ce graphique, on voit bien que le CAC40 vient de déborder les 5 600 points. La bonne nouvelle, c’est que si l’indice doit poursuivre sa hausse, alors nous avons un nouveau support : celui des 5 600 points justement (rectangle vert).

CAC40 2HPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Pour quelqu’un qui gère ses positions au jour le jour (plutôt court terme donc), tant que ce support tient, vous n’avez aucune raison de bouger.

La question est évidemment : tiendra-t-il ? Nulle boule de cristal pour le dire ; je reviendrai vers vous la semaine prochaine s’il casse.

En résumé : même chose que la semaine dernière : « tant que les 5 500 points tiennent, ne vous posez pas trop de questions ! » Replacez juste « 5 500 » par « 5 600 ».

Bon (et long) week-end.

Gilles,

Le CAC40 au zénith, le luxe plus que jamais aux avant-postes

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC : Même pas peur ! Sérieusement ?”

  1. et l’inflation n’expliquerait pas cette hausse des indices?

Laissez un commentaire