CAC Industriel : Attention

Rédigé le 3 septembre 2013 par | Apprendre la Bourse, Autres indices, Cac 40 Imprimer

Défiez l’industrie financière grâce à la nouvelle stratégie de Mathieu Lebrun !

Mathieu Lebrun vous offre tout simplement la possibilité d’adopter une stratégie unique vous permettant, quelles que soient les turbulences sur les marchés, de viser des gains nombreux et rapides.

Analyses, stratégie, exemples de trade et performance, tous les détails vous attendent dans le message de notre spécialiste. De nombreux trades sont déjà en préparation… faites vite pour ne pas passer à côté de ces opportunités de gain !

 

Pour la seconde analyse de la rentrée, c’est sur le secteur CAC Industriel (ISIN : FRIN- QS0011017652) que j’aimerais attirer votre attention. Il se situe actuellement dans une zone de résistance majeure qui pourrait entrainer une consolidation des valeurs qui le composent dans les jours à venir.

Comme d’habitude, l’analyse s’attache à décrypter les niveaux de long terme puis à mettre en évidence la configuration technique qui se met en place sur les Unités de Temps inférieures (ici le journalier). Vous commencez à connaitre ma méthode : la validation des UT inférieures permet de baliser la nature du signal dès le début de son mouvement potentiel.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’en profite pour vous signaler qu’à partir de maintenant, je posterai plusieurs « flashs techniques » par semaine sur le site du Billet du Trader (selon les opportunités de marché), de façon à vous alerter sur des configurations techniques qui peuvent déclencher un signal. Quand je dis alerter, entendez bien que cela signifie alerter AVANT que la configuration ne soit validée – sinon, aucun intérêt. Et je vous expliquerai comment prendre position dans les heures ou jours suivants si le signal repéré est validé. Ces flashs seront courts, pragmatiques et uniquement basés sur l’analyse technique telle que je la pratique. Ces flashs techniques seront publiés sur Twitter en plus du site, comme ca, vous pourrez nous suivre en temps réel. J’ai d’ailleurs déjà commencé la semaine dernière par un suivi sur les supports des indices – je vous en avais parlé dans mon dernier article –, ainsi que par un suivi de mon trade sur le Gold, en place depuis début juillet

Je prépare un flash sur BOUYGUES (FR0000120503) d’ailleurs, valeur qui fait partie de l’indice sectoriel CAC Industrie que nous allons analyser aujourd’hui.

Le CAC Industriel à long terme : Unité de Temps Hebdomadaire

cac industriel hebdo
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Graphiquement, les prix attaquent une très forte zone de résistance constituée de la résistance horizontale majeure de long terme (rectangle rouge) et de la résistance du canal haussier bleu. Toutes deux se sont regroupées dans la zone 1 265/1 275 points (dernière pastille rouge). Ici, nous avons donc un point de contact entre deux résistances.

Petit rappel pédagogique, pour ceux qui nous découvrent ou qui ont tout oublié pendant leurs vacances :

Au niveau des cycles, (indicateur CDUR), la clôture de la semaine dernière à validé un début de cycle baissier (pastille jaune).

Pour valider une résistance Hebdomadaire, il faut impérativement que l’Unité de temps inférieure se retourne préalablement (puisqu’elle est plus rapide) et valide ainsi le signal. Donc, direction UT Journalière afin de décortiquer plus finement le mouvement.

Ce que dit l’unité de Temps journalière

cac industriel daily
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Au niveau graphique, les prix oscillent depuis Mai dernier dans un canal de tendance haussière (segments vert + rouge).

Conférence "A la recherche du rendement perdu"

Au niveau technique, l’indicateur de cycle (CDUR) est redescendu dans sa zone de survente, ce qui veut dire que la première vague d’impulsion baissière qui s’est propagée à partir du dernier top vers 1 275 points risque d’être arrivée à terme.

Après cette analyse, nous voyons qu’il est trop tard pour prendre position dans la vague corrective actuelle. Non seulement elle risque de se retourner mais en plus (surtout) cela nous obligerait à placer un stop au-dessus de la résistance du canal haussier journalier et de la résistance de long terme hebdomadaire. Autrement dit, vers les 1 300 points, donc à environ 6% des niveaux actuels. C’est bien trop important et donc inacceptable (de mon point de vue en tout cas) en terme de money management.

Par contre (j’en profite pour faire un deuxième rappel technique) quand une résistance majeure est touchée et SI elle doit servir de base à un renversement, celui-ci se déroule généralement en deux temps :

Flux vendeur ? Justement !

Comme à chaque fois que l’on attaque une zone de résistance (ou de support) majeure, il n’est pas inutile de regarder ce que font les « grosses mains » – les initiés. Différentes méthodes ou indicateurs permettent d’analyser les volumes et d’identifier les phases d’accumulation/distribution.

Pour ma part, je privilégie l’indicateur OBVD qui est un indicateur « maison » dérivé de l’OBV (On Balance Volume). Il a pour avantage de pouvoir repérer rapidement les mouvements des initiés. Si vous voulez la partie pédagogique, j’en avais parlé à propos du CAC 40 il y a quasiment pile un an. Sinon, il fait partir des indicateurs dont je vous parlerai en détail lors de ma formation le 15 novembre prochain.

Pour l’instant, constatons simplement la chose suivante : lors du dernier top à 1 275 points, les prix étaient en hausse (double flèche bleues sur les prix) alors que l’OBVD mettait en évidence une phase de distribution (flux vendeur : on redistribue les cartes) (doubles flèches bleues sur indicateur OBVD).

Autrement dit, certains initiés ont profité de la hausse des prix pour se désengager. Et pas n’importe où s’il vous plait ! Très exactement sur les niveaux des résistances graphiques hebdomadaires et journalières précédemment mis en évidence.

Conclusion du trade

Ensuite… c’est du trading, rien que du trading et juste du trading. C’est à dire qu’il est impossible de prévoir les impacts de l’évolution de la situation géopolitique actuelle (Syrie, Egypte), des échéances de la FED et autres morceaux de choix dont je vous parlais dans l’analyse de la semaine dernière , vous mettez en garde particulièrement sur le CAC 40.

Mais dans tous les cas, ce qui reste capital, c’est de n’intervenir que sur des niveaux majeurs, ayant un signal technique clair et avec un money management serré afin de limiter les risques.

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire