Le CAC envoie un message clair : les baissiers gardent la main

Rédigé le 8 juin 2018 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Trading, Bourse Imprimer

BourseCette semaine, le CAC a livré un message clair et résolument conforme à ce que j’anticipais dans mon analyse de la semaine dernière.

Les enseignements à en tirer sont limpides : les haussiers jouent maintenant en défense et les baissiers gardent la main, alors que la pression (baissière) s’accroît régulièrement.

Je vous propose tout d’abord une mise à jour de la zone de moyen terme afin de bien se remémorer l’environnement global dans lequel le CAC évolue.

Nous avions détecté mi-mai une zone à risque (pastille orange dans le graphique ci-dessous) propice à un départ en consolidation : je vous alertais sur le risque de cassure à la baisse des 5 600 points.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La consolidation s’est alors enclenchée et, fait nouveau, un signal baissier vient d’être donné par le Stochastique Momentum Index (SMI, pastille orange).

Il est bien entendu impossible de prédire où les prix vont aller, mais la typographie de la vue hebdomadaire laisse de la place à un mouvement baissier…

Voilà pour le cadrage du terrain de manœuvre. Maintenant, passons aux choses concrètes : la tactique à adopter.

Le rebond technique n’a pas été validé par les acheteurs

Pour suivre la vue « tactique », nous devons passer sur des U.T. plus rapides pour voir comment les prix se développent.

Je prends un graphique en quatre heures. Vendredi dernier, le CAC se situait au niveau de la pastille rouge sur les prix (idem sur la MACD). Je tablais alors sur un rebond technique de court terme à venir, avec les 5 500 points en résistance (rectangle horizontal violet).

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce rebond a été validé par un retournement de la MACD sur son support d’impulsion.

En parlant de la MACD, rappelez-vous : je vous disais vendredi dernier que le rebond serait intéressant à suivre car il permettrait d’« analyser la participation du marché (les volumes), sa force (volatilité, accélération) et donc d’en tirer les conclusions permettant d’évaluer le rapport de force entre acheteurs et vendeurs ».

La réponse est très claire et, au risque de me répéter, les baissiers gardent la main.

C’est ce que montre l’On Balance Volume (OBV) en bas du graphique. Cet indicateur mesure les flux de capitaux et ces derniers sont ici négatifs (vendeurs) et RÉGULIERS comme le montre leur évolution au sein du canal baissier rouge.

Le rebond technique n’a donc absolument PAS été validé par les acheteurs. Si le rebond avait été suivi et validé par une participation du marché, alors l’OBV aurait dû évoluer dans le canal que j’ai tracé en vert et en pointillés. Sauf que les désengagements ont continué de plus belle…

Qu’en conclure ? Au vu de la dynamique baissière, active en U.T. hebdomadaire, et de la pression baissière sur le court terme, je conserve mon biais baissier.

On refera bien sûr le point la semaine prochaine, avec d’ici là, le sommet du G7 qui pourrait valoir son pesant d’or…

Bon week-end,

Gilles

Nasdaq : stop ou encore ?!

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire