CAC : balles neuves ?

Rédigé le 1 septembre 2017 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

La semaine prochaine, la situation devrait se décanter suite à l’intervention tant attendue de la BCE – qui se trouve dans une situation difficile à gérer sous bien des aspects, mais dont le principal objectif va être de trouver un moyen d’enrayer la hausse de l’eurodollar qui perturbe les perspectives économiques et dont l’effet collatéral est de mettre la pression sur les marchés actions de la zone euro.

A ce titre, et pour bien prendre la mesure de l’importance de l’impact que peuvent avoir les mouvements des devises, Mathieu Lebrun a mis en regard l’évolution du CAC versus celle de l’EURUSD. C’est clair. Net. Et sans appel… Donc, il faut faire avec.

Le problème est que les marchés sont sous le joug des banques centrales. Et que les banques centrales sont assez imprévisibles. Autrement dit, si la semaine prochaine Mario se rate, toussote ou cligne un peu nerveusement des yeux au moment où il annonce fièrement que les politiques monétaires en place depuis 2009 sont efficaces et ne devraient pas tarder à porter leurs fruits (inflation, croissance, emploi, bonheur et félicité…) et que la hausse de l’euro n’est pas un souci (sa déclaration à Jackson Hole), on risque de voir les marchés continuer à plier.

D’ailleurs, en ce qui concerne le CAC, la situation technique se complique. Car à présent ce ne sont pas deux, mais trois résistances qui bloquent la hausse. Look.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Maintenant, comment suivre et piloter les positons ?

La MACD (que je vous ressors encore une fois) nous aide de manière claire et les signaux sont constamment pertinents. Son axe de propagation des impulsions marque clairement un support : c’est le rectangle vert horizontal de la MACD. Il permet de calibrer la vitesse et la profondeur des impulsions que suivent les prix depuis le début de la phase de baisse post- Macron (le canal baissier bleu). Accessoirement, cet axe, ce support, délimite la profondeur des attaques baissière et le niveau de rebond et le timing avec un signal très clair.

Vous remarquerez qu’à chaque fois que la vague d’impulsion MACD touche et se retourne sur ce support (petites flèches vertes), le CAC rebondit.

Donc, première conclusion : tant que ce support technique n’est pas enfoncé, la dynamique reste baissière (celle du canal baissier bleu), mais nous aurons de violents coups de boutoir ponctués de gaps. Pas de mode « panique », car les algos gèrent le mouvement.

Deuxième observation : si le rectangle horizontal vert agit comme un support, l’axe oblique orange est quant à lui une résistance (les deux derniers retournements de MACD à son contact ont renvoyé le CAC à la baisse).

Support et résistance forment donc sur la MACD un triangle de compression. C’est une formation qui répond aux mêmes principes que sur les prix : en cas de rupture du support ou de la résistance, attendons-nous à une accélération des prix.

Donc voilà où nous en sommes : la dynamique est baissière tant que les résistances… résistent. La MACD ne devrait pas tarder à lancer un signal d’accélération, mais pour le moment il est toujours en construction.

Pour l’instant, si je me risquai à un pronostique (mais je n’anticipe pas ; j’attendrai la validation des signaux), je prendrais l’option de cassure à la hausse du canal baissier actuel.

Mario Draghi devrait décoincer la situation la semaine prochaine, nous verrons bien !

Bons trades,

Gilles

PS : j’ai écrit un petit point pédagogique sur le travail d’analyse à partir de différentes unités de temps. Il est ici, gratuit si vous voulez le consulter.

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC : balles neuves ?”

  1. Merci pour ta mise à jour….
    En attente d’un break-up du couloir toujours… Le MACD se précise pour sa cassure haussière…

Laissez un commentaire