Flash Spécial : les 4 430 ont cassé, visez les 3 825 points

Rédigé le 27 juin 2008 par | Autres indices Imprimer

Cher trader,

Les marchés s’écroulent… une nouvelle fois. La panique gagne les intervenants, alors faites attention : maîtrisez vos émotions, gardez la tête froide, même si vous vous êtes déjà positionné à la baisse. Hier et ce matin ressemblent fort à des journées catastrophes et Wall Street a perdu pied : la spirale baissière semballe.

Comme le dit Philippe Béchade, dans La Chronique Agora, oubliez tout de suite le vieux dicton boursier qui dit « pas vendu, pas perdu », et choisissez votre camp.

En l’occurrence, vous connaissez le mien : les plus bas ne sont pas du tout atteints. La correction va se poursuivre vers les 4 073 pts (gap du 13 juin 2005) puis sur les 3 825 pts, le gap des 4 436 pts du 28 octobre 2005 ayant été refermé le 17 mars dernier.

Il va donc falloir tenir vos positions baissières : ne rachetez pas trop tôt vos ventes à découvert, même sur un léger rebond et ne pensez pas qu’au premier rebond qu’il y aura, nous serons sortis d’affaire.

Je vous livre un extrait de l’analyse et des conseils que Léo Golovine a donné à ses abonnés de @Turbos Trader.

« Malgré sa tentative de rebond sur son plus bas du 17 mars, le CAC40 reste très faible. La pression baissière est forte et le courant acheteur timide, alors que l’indice américain DOW JONES 30 a marqué un nouveau plus bas annuel hier.

Malgré la divergence du RSI en zone de survente, le risque de poursuite de la baisse ne peut donc être écarté sur les actions… Et ce mouvement pourrait se transformer en panique — c’est à dire un mouvement profond et violent — étant donné l’absence de crainte que révèle la lecture des indicateurs de sentiments.

Comme je vous l’exprimais dernièrement, je crains une nouvelle accélération comparable à celle de janvier. Un krach baissier de l’ordre de 10% à 15% pourrait prendre place ces prochaines semaines.

Je vous conseille donc de ne plus vous positionner à l’achat en cherchant à jouer des rebonds techniques étant donné que le scénario de reprise ne parvient pas à se mettre en place. Attendez encore quelques jours la dernière phase d’accélération baissière pour vous positionner plus agressivement et avec un risque moindre.

Il est en effet fort probable qu’après cette dernière débâcle le marché rebondisse très vivement, aussi bien en raison de sa sous-valorisation que du déséquilibre (il n’y aura plus beaucoup de vendeurs potentiels à court terme). Pour ma part, je chercherai toutes les opportunités pour jouer des turbos puts. »

Si vous aussi vous voulez profiter dès lundi des conseils de Léo Golovine cliquez ici !

A mardi prochain, si tout va bien !

Mots clé : - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire