CAC 40 : les plus hauts de 2011 ont été testés… et validés

Rédigé le 23 mai 2013 par | Analyses indices, Apprendre la Bourse, Cac 40 Imprimer

Cher trader,

Gilles Leclerc nous a envoyé cette nuit cette analyse sur le CAC40. Nous nous empressons de vous la faire lire car l’ouverture du CAC en gap de -2% ce matin confirme parfaitement les niveaux de résistance qui y sont mentionnés.
Nathalie Boneil

—————————–

Après un rebond fulgurant sur le support des 3 600 points, le CAC se trouvait hier soir encore maintenant à une encablure à peine des niveaux record atteints début 2011 (pastille verte).

A
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Sur le plan technique, ce niveau étant aussi celui de la zone de résistance majeure (rectangle bleu) calculée par report d’amplitude, il est, à mon humble avis, doublement légitime… voir impératif d’y prêter la plus grande attention. [Ndlr : et l’ouverture ce matin a donc bel et bien confirmé cette résistance].

De quoi demain sera-t-il fait désormais ? Sans aucun doute, les déclarations / manipulations des banques centrales (FED / BOJ / BCE) mèneront la danse sur les marchés des changes et de taux comme l’a si pertinemment rappelé Mathieu Lebrun dans un précédent billet.

Et c’est ce qui fait que les marchés actuels sont difficiles à travailler. Car ils ne réagissent plus aux données de l’économie réelle, ni à la psychologie des opérateurs ou autre paramètre « rationnel » que nous avons pu connaitre.

Dans ces conditions, prendre position sur les marchés devient de plus en plus aléatoire et une bonne combinaison d’analyse technique et de money management restent nos armes principales.

Donc, pour prendre une image un peu simpliste, je dirais que tout ce que je sais, c’est que même en fonçant sur l’autoroute du bonheur, à l’approche d’une barrière de péage, je redouble d’attention et lève au moins le pied de l’accélérateur – quitte à remettre les gaz une fois le péage franchi.

B
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Si la barrière de péage majeure se situe dans la zone des 4 140 points en U.T Hebdomadaire, il n’en reste pas moins que le CAC évolue depuis fin avril dans une tendance en ligne parfaitement matérialisée par le canal haussier que j’ai indiqué en bleu ci-dessous :

C
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pas de répit, pas de repos, pas de consolidation, que de la hausse régulière, jour après jour, dans de faibles volumes et dans une volatilité extrêmement faible : voilà de quoi est faite cette tendance en ligne.

Dans ce contexte, une chose est certaine :
Ne vous amusez pas à contrer une tendance en ligne car elle est implacable. Et s’il est impossible de prévoir la fin d’une tendance en ligne, quelques signaux nous mettaient en alerte.

En effet, vous aurez remarqué la façon particulièrement bien huilée avec laquelle les prix avancent depuis Septembre 2012 : par décalages de range successifs (rectangles + flèches oranges) qui semblent nous indiquer que la mécanique qui régit l’évolution des prix s’apparente à de l’horlogerie Suisse.

Une autre approche consiste à garder un oeil sur les grosses capitalisations du CAC et à évaluer les niveaux potentiels de résistance qu’elles peuvent rencontrer et qui sont susceptibles d’entrainer une réaction des cours. J’en ai dégoté deux qui peuvent s’avérer être particulièrement intéressantes à surveiller.

Premièrement TOTAL (FR0000120271-FP)

J’ai écris sur le titre en avril dernier alors que l’apparition de configurations laissaient augurer un rebond à partir de la zone de support des 35,6 euros (flèche vert). C’est fait et les prix ont rejoint la résistance majeure de la zone 39,5 / 40 euros (pastille rouge). A partir de là, on pouvait anticiper et redouter une correction.

Total
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Deuxièmement : L’OREAL (FR0000120321-OR)

Depuis 2012, nous assistons à une hausse stratosphérique des prix. Les amateurs d’analyse dynamique auront reconnu dans cette configuration la signature de ce que l’on appelle une « hyperbulle ». Figure extrêmement rare mais qui, quand elle prend fin, donne souvent lieu à des consolidations rapides et puissantes.

Et là, j’observe simplement que les prix ont ralliés le niveau objectif du report d’amplitude (segment vert + rectangle bleu) et que la zone des 136 euros est à mon avis extrêmement sensible.

loreal
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire