Coup de semonce sur le CAC 40 : niveaux et stratégies

Rédigé le 29 mars 2013 par | Analyses indices, Apprendre la Bourse, Cac 40 Imprimer

Turbulences sur le CAC 40 ! Incertitude et peur ont refait apparition sur les marchés européens suite à un réveil un peu brutal dont l’alarme s’est déclenchée du côté de Chypre.

Dans cet environnement pour le moins tendu, quels sont les points de repère et les niveaux à surveiller ? Quelles stratégies privilégier en fonction de l’évolution du CAC 40 par rapport à ces niveaux dans les jours à venir ?

C’est ce que nous allons voir dans les lignes qui suivent — en commençant par…

L’Unité de temps (UT) hebdomadaire
C’est celle qui permet d’identifier les niveaux majeurs. De façon très simple, voici comment je vois les choses…

Supports
1 – Le premier support est celui du canal (vert pointillé sur le graphique ci-dessous) dans lequel le CAC 40 évolue depuis mi-2012. Il a été touché ce mercredi et les prix l’ont une fois de plus validé en rebondissant dessus.

Tant qu’il résiste, la tendance reste haussière sur cette UT.

2 – Si (comme je le pense) le support de ce canal est cassé, attention ! Cela signe la fin de la tendance haussière et le CAC risque de passer en mode range — ce qui a des implications fort différentes en matière de trading, comme nous allons le voir.

Dans ce cas, le prochain support crucial à surveiller est celui des 3 600 (segment rouge). Niveau qui a été travaillé à maintes reprises depuis 2009 et qui a souvent occasionné de vives réactions.

INEDIT : Découvrez les résultats de notre enquête exclusive sur les coulisses du système bancaire !

– Ce que votre banquier ne vous dira jamais
– Les 3 « bombes à retardement » qui menacent votre compte bancaire en ce moment même
– … et une stratégie en 4 étapes pour vous protéger

Tout est là…

 

Résistances
1 – Sur les prix : forte résistance dans la zone 3 800/3 870. C’est le niveau du dernier top sur le CAC ainsi que le point de passage actuel de la résistance graphique bleue pointillée.

2 – Sur le système d’impulsion : les vagues d’impulsion se sont toutes heurtées à l’axe MACD bleu qui montre LA résistance aux mouvements haussiers depuis début 2011 (voir flèches rouges et réactions associées des prix sur ces niveaux).

Pour la première fois, une divergence baissière (petit segment rouge) apparaît.

Conclusion
 – Mise en divergence sur des niveaux de résistance proches : probabilité de cassure du canal haussier dans les quatre bougies à venir.
– Tendance haussière toujours active mais en danger sur cette UT et potentiel de rebond limité : je ne joue désormais plus les stratégies de suivi de tendance.

1
Cliquer sur l’image pour agrandir

Que nous dit l’UT journalière ?
Les niveaux étant identifiés, passons maintenant à la vue journalière pour analyser plus finement le comportement du CAC 40.

Résistances
Toujours la zone 3 800/3830 dont la brève cassure haussière (triangle violet ci-dessous) était un piège bien amené dans un marché ou le consensus était incroyablement haussier. Pourquoi cette zone est-elle à mon humble avis une résistance majeure et pourquoi le piège était-il bien monté ?

C’est l’analyse des volumes sur Euronext (OBVD) qui le démontre. Tout d’abord, observez la résistance rouge sur lesquels les volumes ont buté depuis début 2012.

 – La cassure à la hausse du niveau des 3 600 (carré rouge) a donné lieu à une hausse qui s’est accompagnée… d’une baisse des volumes.

C’est ce qu’on appelle une phase de distribution. De plus, elle a été accompagnée d’une divergence baissière (flèche bleue) montrant que les opérateurs ont profité de la hausse des prix pour revendre leurs positions.

Comment est-ce possible ? C’est simple : les bougies haussières se font dans de faibles volumes, alors que les bougies baissières — même de petite amplitude — sont mises à profit pour camoufler un volume de désengagement proportionnellement beaucoup plus important.

Autrement dit, globalement les opérateurs vous disent qu’ils sont à l’achat… mais en profitent pour revendre leurs positions en douce et préparer le mouvement suivant. Lequel sera bien entendu inverse à ce qu’ils vous racontent officiellement — afin piéger le plus grand nombre possible de retardataires.

Bref, revenons-en à la résistance des 3 800/3 830 — triangle violet sur les prix et l’OBV.

Même manoeuvre d’enfumage que lors de la précédente cassure à la hausse des 3 600. On fait monter les prix — dans de faibles volumes. La résistance graphique (rectangle rouge) est cassée à la hausse. Pas celle des volumes. Le piège se referme.

Supports
1 – Canal haussier UT hebdomadaire. Actuellement vers 3 680.
2 – Surtout, le support volume de l’OBVD qui, lui, donnerait une alerte très sérieuse s’il venait à casser. Cela va se jouer certainement avant la fin de la semaine — d’où mon empressement à finaliser la rédaction de ce billet pour le partager avec vous.

2
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Conclusion
1 – La zone 3 800/3 830 est à mon humble avis une résistance majeure qui apparaît en UT hebdo et dont l’analyse de l’UT journalière confirme la présence.

2 – A court terme, la tendance haussière dont le canal hebdomadaire est reporté en UT jour (à l’aide du segment bleu) me semble compromise.

3 – Les implications en termes de stratégie d’intervention sur les actions du CAC 40 sont les suivantes :
– En cas de rupture du canal haussier hebdomadaire du CAC : fin de tendance haussière. On passe en mode range et les stratégies d’intervention à privilégier seront des stratégies de « swing » sur actions ; mettez à profit des rebonds sur les supports ou des ventes sur les résistances qui apparaissent sur les actions du CAC.

– En cas de cassure à la baisse du support des 3 600 : privilégiez les stratégies de continuation baissière sur les actions du CAC 40. Les valeurs défensives offrant avec gros rendements et de la visibilité (voir le Billet consacré au secteur Service aux collectivités) devraient surperformer le CAC — comme elles ont déjà commencé à le faire depuis la publication de cet article.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire