CAC 40 : L’air de rien, la pression monte

Rédigé le 17 mai 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La semaine a débuté avec une journée bien creuse : en ce lundi de Pentecôte, certaines places boursières européennes sont restées fermées telles que Francfort et Milan. Les autres se sont ennuyées.

Ce matin, le CAC 40 rouvre bien au-dessus des 4 300 (4 320 points) et gagner du terrain… mais en réalité, l’indice patauge toujours dans la zone des 4 300 points. J’utilise le terme « patauger » à volontairement, car si les statistiques récentes (ventes de détail US meilleures que prévu) ont provoqué quelques éclaboussures sur les marchés, aucune dynamique ou tendance de fond ne se dégage encore pour le moment.

À titre d’exemple, la clôture d’hier soir (4 312) était identique à celle de la bougie hebdomadaire de la semaine dernière (4 319) qui, elle-même, se terminait sur les mêmes niveaux que la précédente (4 301).

Mais attention à ne pas se laisser endormir par ce manque d’entrain du CAC. De premiers indices commencent à apparaitre et laissent à présager que cette (fausse) quiétude ne devrait pas durer. 

160517_CAC40

A partir de là, une nouvelle vague de hausse porterait l’indice sur les 4 400 points à court terme et plus si affinités. Comme je vous le disais, le terrain ayant été dégagé de tous intervenants (baissiers) de court terme, le timing est parfait pour que les grosses mains mettent la pression à la hausse et préparent les marchés au vote en Angleterre, aux échéances en Espagne et à l’accumulation des difficultés en Grèce.

Mais ne vous inquiétez pas : TOUT va bien se passer ! On y croit fort…

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire