CAC 40 : J-3 avant le défaut américain ?

Rédigé le 15 octobre 2013 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40 Imprimer

Nous en sommes très exactement à 72 heures (heures françaises) de l’ultimatum fixé par le Trésor pour mettre fin à l’impasse budgétaire des Etats-Unis (le 17 octobre à minuit, donc vendredi matin pour nous).

La semaine dernière, les indices ont repris du poil de la bête sur des rumeurs « d’avancées » des négociations entre Républicains et Démocrates. On discutait jeudi de reporter de 6 semaine l’échéance. Les marchés actions ont pris 2%.

Ce week end, les joueurs ont continué à abattre leurs cartes. Selon les médias, le sénat américain, réuni en assemblée spéciale, a mis fin à sa session dimanche soir « après un week end infructueux mais constructif ». Décryptage : la situation est complètement bloquée, les deux partis se rejettent mutuellement leurs propositions, aucune avancée n’a été faite, la tension monte, l’horloge tourne et ils n’ont toujours aucune piste de sortie de crise.

Inutile de préciser qu’un défaut de paiement des U.S aurait un impact dévastateur, non seulement sur les indices mais aussi bien entendu les marchés de taux et de devises (Forex). Sans parler de l’impact sur l’économie mondiale et la crédibilité des Etats-Unis. Pfffff… je n’ai pas franchement hâte d’y être. La seule chose prévisible dans ce bourbier, c’est que les indices vont bouger cette semaine de façon imprévisible. Et que cela risque de chahuter fortement. Sans prévenir.

Maintenant, rien n’empêche de baliser le terrain à l’avance et de regarder sur quels niveaux le CAC 40 est le plus susceptible d’échouer ou de réagir. Mathieu vous a fait un point sur le S&P 500, penchons-nous à nouveau sur le cas français même si je vous en ai parlé la semaine dernière déjà. Mais il me semble que c’est essentiel en ce moment de connaitre par coeur les niveaux et supports à surveiller.

cac
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

J’ai utilisé l’Unité de Temps 4 heures de façon à bien détailler ces niveaux.
A court terme (étant donné qu’il ne reste que 3 jours avant la date fatidique), nous avons deux types de niveaux :

Les niveaux majeurs :
1 – A la hausse : Zone 4 290 points (rectangle rouge)
2 – A la baisse : Zone 4 050 points (rectangle vert).

Les niveaux pivots : (segments bleus pointillés)
1 – A la hausse : les 4 230 points
2 – A la baisse : les 4 120 points

Pas la peine de faire des pronostiques sur le sens que les marchés prendront : tout dépendra de l’évolution des négociations dans les 72 heures à venir.

Cependant, j’observe simplement que la hausse de la semaine dernière s’est faite sans réelle participation des opérateurs. Observez l’impact des prix sur les 4 220 points. Ce niveau a été touché deux fois. Quand on regarde les volumes (OBVD), on voit que non seulement les volumes ne sont pas venus valider/appuyer la hausse de la semaine dernière, mais que (pire !) nous sommes en présence d’une divergence baissière qui s’est mise en place entre ces deux impacts (flèches oranges sur prix et volumes).

Mon interprétation est la suivante :

Une partie du marché a dû effectivement vendre ou prendre position à découvert dans la zone des 4 000/4 020 points lors du premier impact des prix. S’en est suivie une période d’incertitude (et ce n’est pas peu dire) avec un faible retracement des prix. Ce qui a eu pour effet de les ramener sur le support pivot intermédiaire de la zone 4 120 points.

A ce moment là, les médias commencent à distiller des informations venant conforter l’espoir d’un début d’accord entre Républicains et Démocrates. En tout cas, la perspective d’un accord pouvant intervenir pendant le week end.

Petite impulsion haussière des prix, suffisante pour obliger les vendeurs les plus prudents à racheter leurs positions. Le rachat d’une position vendeuse se traduisant pas un ACHAT, les prix ont boosté à la hausse.

Donc le marché a monté non pas grâce à la participation des acheteurs, mais à cause d’un rachat de précaution des positions Vendeuses. Et la nuance est de taille comme vous l’aurez compris…

Conclusion :

Aller retour gagnant en 24 heures pour Mathieu : +20% sur le turbo call KERING. Pour trader vite et bien, rejoignez un service de trading sur turbo performants.

 

Le marché est fragile. Son évolution reste imprévisible. Dans ce cadre là, je ne change pas une virgule à ma proposition de couverture de portefeuille qui remonte à fin Septembre.

Je laisse pour ma part la situation se décanter sans prendre de risque inutile (pour autant, il y a quelques opportunités de trades rapides, comme sur ALSTOM ou CGG par exemple). J’attends l’explosion ou l’implosion qui ne devrait plus tarder. Et quand la visibilité (ou plutôt le doute) et donc le risque se seront dissipés, alors il sera toujours temps de travailler le marché. L’un des deux niveaux majeurs que je vous ai mentionnés devrait être cassé, que le marché aille dans un sens ou dans l’autre.

En attendant, le compteur tourne, le temps passe. Personne ne peut savoir quel lapin va sortir du chapeau des prestidigitateurs U.S. Mais après un nouveau week end de négociation bloquées, je trouve que le lapin commence plutôt à avoir mauvaise mine et les yeux un peu rougeoyants de fatigue.

lapin
DR

 

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire