Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


CAC 40 : combien de BX4 devez-vous acheter ?

Rédigé le 7 avril 2017 par | Algos, Analyses indices, Cac 40 Imprimer

A quelques jours du premier tour des élections présidentielles, j’imagine qu’une bonne partie d’entre nous (tout le monde ?) se demande comment sortir indemne d’une probable zone de turbulences à venir sans y laisser trop de plumes.

Car il faut bien garder à l’esprit que quel que soit le résultat du vote et de l’idée que l’on s’en fasse, gardez en tête que le marché prend un malin plaisir à prendre les consensus à contre- pied. Regardez les élections américaines et le référendum britannique qui ont déjoué tous les sondages, pronostiques de marché et prévisions boursières.

La sagesse de l’investisseur : ne pas réfléchir

Ayant retenu la leçon, une attitude « sage » consiste à ne pas spéculer sur quoi que ce soit ni à anticiper quoi que ce soit. A ne pas réfléchir.

La sagesse consiste aussi à protéger son portefeuille en attendant que la période d’incertitude se dissipe et que les marchés aient choisi sur quel pied ils allaient danser. Car même si vous n’aimez pas la Polka, rappelez-vous que sur ces marchés orchestrés à la mode soviétique, si vous voulez rester sur la piste vous devez suivre l’orchestre.

Pour être tout à fait précis, quand je dis « protéger votre portefeuille » cela veut dire prendre une couverture afin d' »anesthésier » vos positions contre des variations intempestives et autres mauvaises surprises.

Pour cela, il existe des outils comme le BX4 que vous connaissez puisque je ne cesse de vous en parler (allez, si vous découvrez et que vous voulez savoir comme il fonctionne, je vous renvoie à cet article).

Pourquoi vous protéger en dehors du risque inhérent à des élections présidentielles ?

Eh bien, nous en revenons à la configuration graphique et technique du CAC40.

La situation n’a malheureusement pas changé par rapport à la semaine dernière. Donc à court terme, vraiment, je ne change pas mon analyse précédente. Lundi, je vous proposerai par contre un cadrage de long terme sur le CAC et sur l’EuroStoxx 50, ce qui vous permettra d’avoir un plan de route un peu plus précis pour les mois à venir.

Mais en attendant, je voudrais revenir sur le BX4 et la stratégie que je vous propose de mettre en place si ce n’est déjà fait.

En préambule : désolé, mais il va me falloir faire appel à une notion qui fait partie de mon système de trading. Je vais vous parler des bandes de Bollinger et surtout de la manière dont je les travaille (il faut savoir repérer les différentes phases sur les Bollinger afin de comprendre dans quelle dynamique on se trouve et pouvoir anticiper sur le prochain mouvement. Bref, tout ça, c’est dans mes Webinaires : du fait maison sur-mesure !)

Voici le graphique du BX4. Il est donc baissier puisque le CAC40 est à la hausse. Logique.

BX4
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le mouvement de baisse est cadré par le canal bleu.

Mais à moyen terme, la dynamique est aussi baissière. Elle est en phase #3 baissière car les deux Bollinger 100 périodes sont parallèles et baissières (cf. les deux flèches grises). Ça, c’est un rouleau compresseur baissier.

OK – pas de panique. Je sens que je vous ai perdu avec les Bollinger. Si vous n’êtes pas familier avec ce concept, il y a trois solutions :

1 – vous me faites confiance quand je vous dis que c’est le signe d’une tendance baissière très forte. Mais comme je recommande à mes garçons de ne jamais confiance à personne d’autre qu’à eux-mêmes, je comprendrais que vous soyez titillés par le doute ;
2 – vous prenez deux minutes pour lire le résumé des Bollinger et de l’utilisation de cette approche dans cet article. Déjà, vous y verrez beaucoup plus clair ;
3 – si cela vous parle et que vous voulez en savoir plus, je vous renvoie donc à mes Webinaires pour approfondir l’outil. Là, vous comprendrez exactement l’importance de cette « phase #3 » baissière et ses implications.

Continuons.

Pour le moment : utilisez le BX4 comme couverture

Etant donné que le BX4 est baissier, et tant que le canal graphique baissier bleu est actif, vous ne prendrez des BX4 QUE pour assurer votre portefeuille actions ou réduire son exposition si vous êtes trop engagé à l’achat.

Combien en acheter ? Eh bien tout dépend de votre niveau d’aversion au risque.

Un trader intraday qui suit grosso modo la moyenne mobile pour prendre ses positions et les clôture le soir se rira de ce genre de commentaire.

Mais l’investisseur ou l’épargnant qui a investi 25 ans d’économies en Bourse verra les choses autrement. Il va raisonner. Evaluer le risque. Et essayer de protéger son capital. Donc, c’est à vous de voir selon votre situation, et votre profil d’investisseur : préférez-vous couvrir complètement votre portefeuille ou bien partiellement ?

Personnellement, j’ai couvert mon portefeuille à 30% pour le moment. Et il est probable que juste avant les élections, je passe à une couverture de 100% du portefeuille. Cela me permet de dormir tranquille et d’éviter de jouer à pile ou face. Pour savoir comment calculer la taille de la position que vous devez prendre sur le BX4, je vous renvoie de nouveau à cet article.

Alors évidemment, si les marchés ne baissent pas, eh bien j’aurais perdu l’argent que j’ai mis sur le BX4 pour me protéger. J’en suis conscient et ce n’est pas important : car il s’agit d’une assurance. C’est le prix de la tranquillité, et d’une bonne gestion qui vous permettra, à terme et si ce n’est pas cette fois là, d’avoir les bons réflexes, la bonne stratégie et d’être gagnant sur le long terme.

Et tenez, petite question : quand saura-t-on que la tendance baissière a pris fin sur le BX4 ? Quel signal faut-il attendre ?

Suspens ! Je vous donne la réponse lundi. Mais si vous avez visionné ce Webinaire, gratuit, qui est l’introduction à ma formation, vous avez la réponse (trop facile, il faut savoir compter jusqu’à 4).

Bon week-end et à lundi pour une analyse long terme !

Gilles

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “CAC 40 : combien de BX4 devez-vous acheter ?”

  1. Oui. En fait, le CAC suit WS, qui plafonne. Si le CAC franchit la fameuse résistance oblique de long-terme 5200, c’est la fin des vendeurs. Si le BX4 est à levier 2, ce qui reste presque supportable, certains sont à levier 5, depuis le Brexit (comment imaginer ça ?) 😉 !
    Aussi, si le FN passe, je pense que les marchés joueront le passage au nouveau franc, donc réajusteront les actions à la hausse pour compenser. Par exemple, -20% sur la monnaie, +20% sur l’indice. Ce n’est qu’une théorie. Au contraire, l’échec du FN pourrait décevoir profondément. C’est pourquoi les marchés jouent aussi le cheval Macron avec la réduction de la fiscalité sur les actifs/dividendes, qui n’est qu’une promesse de campagne, mais comme ça marche à tous les coups, pourquoi se priver ?

Laissez un commentaire