Flash Spécial : le CAC40 accélère à la baisse !

Rédigé le 3 novembre 2009 par | Autres indices Imprimer

Cher trader,

Eh bien voilà. Je ne vais même pas avoir le temps de rédiger et de publier mon analyse que déjà nous aurons atteint mon premier objectif, à 3 544 pts.

Bon, j’essaye de faire un point rapide, car Sébastien Duhamel rentrera dans le détail de cette baisse dans le Billet de demain. (Oh là, le temps que je rédige ces lignes, l’indice accélère à -2,30%… Vous m’excuserez si je ne suis plus sur les bons niveaux le temps que vous receviez ce Billet un peu particulier).

Nous sommes donc sur les 3 550 points. Depuis quelques jours, les volumes des séances de baisses sont importants : plus de 4,5 milliards échangés.

Ce que cela veut dire ? Eh bien que les baissiers sont motivés et tirent le marché vers le bas. Ils semblent bien décidés à mettre le taureau à terre. Le Picador assène son deuxième coup — il avait donné le premier début octobre, mais le taureau avait été brave : il a donc droit à un deuxième, et peut-être un troisième s’il se bat bien.

Mais déjà, le deuxième pique l’épuise.

L’indice est repassé largement sous ses MM20 et MM50, et ca, ce n’est pas très bon signe. Si vous reprenez mon graphique (toujours le même, mais je l’actualise), vous voyez bien que les 3 544 devraient faire office de support.

Graphique du CAC40

Le problème c’est que là, nous sommes sur notre support. Pour l’instant, il tient bon. Tant que les 3 544 points résistent, nous devrions avoir un léger rebond le temps que les bears reprennent leur souffle. Auquel cas, attention : ca sera sans doute un piège à haussier, et vous ne devriez pas vous repositionner à l’achat. (Cher tarder, ce n’est que mon avis, et je ne vous oblige à rien !)

Ensuite, préparez-vous à plonger directement sur le bas du canal en place, ce qui nous donne un objectif 80 points plus bas environs, à 3 475 environ.

Tant que cette ligne support de bas de canal résistera, les bulls auront encore un peu de taurine pour pouvoir rebondir — comme ce fut le cas en mars et en juillet derniers.

Mais si ce support ne tient pas, nous allons sur les 3 400 points, niveau qui avait fait office de résistance en juin et fin juillet, puis de support à partir de la mi-août. (Petit aparté pour les lecteurs qui m’ont posé la question : c’est ce que l’on appelle overlap : c’est quand une résistance devient support, et inversement en configuration baissière)

Une fois sur les 3 400 points, que faire ?… Eh bien il ne nous restera plus qu’à croiser les doigts pour que ce niveau tienne. Et pour que nous ne soyons sortis de notre canal de tendance haussière que par excès… Sinon, sinon… la chute sera douloureuse pour la majorité des acheteurs.

Retenez donc que nous sommes sur un niveau test important, mais qu’il y a de très fortes chances (c’est le scénario que j’anticipe) pour que nous allions tester le bas de notre canal de tendance en place.

Mais je vais terminer par une note positive, afin de ne pas vous gâcher votre café post-déjeuner (déjà que je vous gâche régulièrement celui du matin…)

Vous pouvez réagir, et appliquer des stratégies efficaces selon votre profil d’investisseur/trader :

– Soit vous souhaitez protéger votre portefeuille : dans ce cas, prenez un ETF bear sur les indices pour 15% de votre portefeuille. Vous avez des ETF bear qui ne font que répliquer la baisse du CAC40, ou alors vous avez des ETF qui ont un petit effet de levier de deux.

– Soit vous souhaitez profiter et spéculer sur la baisse beaucoup plus agressivement. Ce n’est pas la même stratégie : il vous faut dans ce cas être conscient des risques, des coups d’adrénaline que cela génère, et être très rigoureux dans vos trades. Dans ce cas, prenez 5% à 10% de la totalité de votre capital boursier, et diversifiez-vous sur 5 turbos puts au MINIMUM (donc 1% à 2% de votre capital sur chaque ligne), comme vient de le faire Marc dans son service. Ce matin, il a pris 5 puts (si vous voulez vous aussi pouvoir suivre ses prochains conseils, je vous conseille de vous abonner ici très rapidement) en plus des 8 turbos puts qu’il a déjà en portefeuille. Tout va aller très vite, mais le potentiel de gain est énorme. Ce sont des gains à deux voire trois chiffres que nous visons là. Je ne conseille pas ce service à tout le monde. Mais si vous voulez être actif, prendre le taureau par les cornes et avoir une stratégie agressive face à la baisse… n’attendez pas.

Je vous dis à demain pour une analyse plus approfondie de la baisse et de nos objectifs.

Bons trades, mais soyez prudent.

Nathalie Boneil

PS : N’hésitez pas à aller voir sur le site www.lebilletdutrader.com pour être au courant des brèves de marché et des analyses que nous publions dans la journée !

Mots clé : - - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire