Si ça a marché en 2017, ça marchera encore mieux en 2018

Rédigé le 3 janvier 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Si vous ne savez pas quoi faire en ce début d’année 2018, faites comme en 2017, avec encore plus d’intensité.

2018Donald Trump s’est remis à Twitter comme un furieux. Contre Kim-Jong-un dont le bouton nucléaire est d’une taille ridiculement petite par rapport au furoncle sur lequel « Potus » pourrait presser à tout moment si la fantaisie lui en prenait.

Il twitte contre les autorités pakistanaises, palestiniennes (tous des terroristes ou des complices de terroristes). Et face à tous ces signes d’apaisement géopolitiques, Wall Street réagit naturellement de façon positive en enchaînant les records absolus.

La première séance de l’année 2018 constitue une sorte de « concentré » de ce que fut l’année 2017. En effet, nous assistons à un Nasdaq (+1,5%) qui surpasse les autres indices US. +50% à +150%, dans le sillage des « FANGAT ». Ces derniers affichaient une hausse moyenne de +2,5% (Amazon +1,7%, Apple et Alphabet +1,8%, Facebook +2,8%, Tesla +3% et Netflix +4,8%).

2018 : copier/coller de 2017 ?

Le Nasdaq s’appuie exactement sur la même douzaine de vedettes archi-surperformantes qu’en 2017. Rajoutez simplement AMD, Applied Materials, Broadcom, Micron, Nvidia et Symantec.

Le mot d’ordre demeure le même. Achetez tout ce qui monte, doublez la mise sur ceux qui battent l’indice, quadruplez-la sur les valeurs qui figurent au zénith de leur sous-indice sectoriel.

Voilà la recette infaillible dont sont nourris tous les programmes automatisés de trading. La prédiction devient de plus en plus auto-réalisatrice grâce à la prolifération de résultats auto-référents… et surtout, au-delà du réel !

Et cerise sur la galette des rois : le VIX replonge sous 9,75. Autrement dit, full risk on pour démarrer 2018.

Les tweets de Trump ?

C’est juste pour se détendre !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire