Bund & Tnote : une opportunité après l’emploi US ?

Rédigé le 7 octobre 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Les obligations américaines décollent grâce… aux mauvais chiffres de l’emploi

Vendredi dernier, c’est surtout la déception sur les chiffres de l’emploi américain du mois de septembre qui semble avoir retenu l’attention des opérateurs. On peut les comprendre : avec seulement 142 000 créations de postes, on est en effet bien loin des 200 000 emplois qui étaient attendus par le consensus.

De plus, par le même communiqué, les chiffres officiels de l’été ont nettement été révisés à la baisse : pour juillet, on ne parle plus de 245 000 emplois créés mais de seulement 223 000, tandis que les chiffres du mois d’août sont passés de 173 000 à 136 000…

Sur les marchés, la première conséquence visible a été une nette remontée des indices boursiers. Cette réaction peut sembler paradoxale face à la déception des chiffres. Cependant, il faut bien comprendre  que, pour les opérateurs, c’est cette même déception qui peut repousser le timing attendu du premier relèvement des taux de la Fed. Pour cette même raison, les rendements de l’obligataire ont nettement reflué ce vendredi… Quelques jours après cette réaction, regardons où nous en sommes sur le TNote, le contrat sur les obligations US à 10 ans.

Le cours Tnote au 7 octobre 2015

Comme on le voit avec la flèche noire ci-dessus, les contrats sont revenus tester une importante zone de résistance horizontale après l’annonce de vendredi. Cependant, depuis ce dernier test, les contrats ont à nouveau baissé…

Mais, revenons en arrière : vendredi, peu après 14h30, le TNote avait poussé à la hausse (les taux ayant baissé) par aversion au risque, les contrats obligataires jouant alors pleinement leur rôle de valeurs refuges.

Une fuite vers la sécurité

De plus, comme l’illustre le prochain graphique, on se souvient que vendredi dernier en intraday, le future S&P 500  (options sur l’indice composite) avait  plongé d’une quarantaine de points  en quelques minutes, juste après la fameuse parution des chiffres de l’emploi US (conduisant le CAC a alors brutalement replonger vers les 4 400 pts).

Le cours SP500 intraday octobre 2015

Une opportunité sur le Bund ?

Mais venons-e, au cœur du sujet : le Bund (l’équivalent allemand du Tnote US) connait des variations similaires à son homologues américain :

Le cours  du bund  octobre 2015

Comme on le voit sur le contrat perpétuel ci-dessus, après une remontée ces dernières semaines au sein d’un canal ascendant, les contrats sont désormais revenus dans une importante zone tampon (visible en rectangle noir).

Et si Bill Gross avait raison ?

Dès lors, je me demande si le moment n’est pas venu de se souvenir des propos de Bill Gross en début d’année qui avait alors fait grand bruit en pariant à la baisse sur les contrats allemands, au printemps 2015.

Ne serait-ce donc pas le moment de se placer short, comme le préconisait le célèbre gestionnaire de fonds, en pariant donc sur une remontée des taux longs ? Car, certes, la Fed risque bel et bien de repousser le calendrier de son premier tour de vis monétaire. Pour autant,  elle devrait malgré tout devoir passer à l’acte début 2016.

Enfin, sachant déjà que certains éléments exogènes (comme le pétrole) sont encore relativement bas sur le moyen terme (sachant que toute possibilité de remontée du baril dans les semaines à venir ferait remonter les anticipations d’inflation et donc d’un tour de vis monétaire de la FED), le risque d’une remontée des taux ne me semble décidément pas négligeable…

 

Réservez votre 15 octobre : Mathieu Lebrun vous dévoile sa stratégie de pro !

Cette stratégie unique a permis à un petit groupe de profiter de 15% de performance sur le dernier trimestre... Alors pourquoi ne pas en profiter à votre tour ! En une heure, Mathieu vous donne toutes les clés pour mettre cette stratégie au service de votre portefeuille.

Le plus ? Cette formation est gratuite ! Alors n’hésitez pas : pour vous inscrire, c’est ici !

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire