BUND : mon indicateur avancé…

Rédigé le 1 mars 2012 par | Autres indices Imprimer

Prenez le contrôle de vos investissements ! N’achetez plus une seule action avant d’avoir lu ce rapport spécial…
Et s’il est impossible d’éliminer à 100% le risque de vos investissements… en revanche, il est parfaitement possible de contrôler la perte maximale de votre portefeuille, et d’optimiser ainsi vos investissements.

Le hasard, la chance, le destin — appelez ça comme vous voudrez — n’ont pas leur place dans votre stratégie d’investissement. Pour en savoir plus, continuez dès maintenant votre lecture…

 

N’avez-vous jamais rêvé de réussir à trouver — ou du moins à sentir — la proximité de points extrêmes sur les indices ? Plutôt utile d’avoir un tel indicateur dans sa « boîte à outils », à la fois pour gérer ses positions mais aussi trouver des points d’entrée pertinents. Quel est ce Saint Graal pour trader les indices avec pertinence ? En Europe, il s’agit du Bund !

Point pédagogique sur l’obligataire

  • Notions de contrats et rendements

Avant de rentrer dans le vif du sujet sur l’obligataire, il est important de bien faire la distinction entre contrat et rendement. Pour faire le parallèle, on peut comparer le contrat obligataire avec le cours d’une action et le dividende associé. A dividende constant, le rendement d’une action évolue en sens inverse de son cours de Bourse. Plus l’action baisse et plus le rendement augmente (et inversement plus l’action monte et plus son rendement baisse).

Il en va de même sur l’obligataire pour le Bund.

  • Rôle de refuge

Le Bund est le contrat à 10 ans allemand. C’est en fait l’équivalent de l’OAT en France, du Gilt en Grande-Bretagne ou encore du T-Note aux Etats-Unis. En ce qui nous concerne, sur les marchés, inutile de vous dire que pour des raisons évidentes de qualité de signature, l’Allemagne et les Etats-Unis sont les plus scrutés.

Donc, ce que vous devez retenir, c’est que les contrats Bund et T-Note montent quand l’aversion au risque augmente (et leurs rendements respectifs baissent donc). En effet, par le principe des vases communicants, l’argent sortant de l’obligataire (baisse des contrats) se reporte sur les actifs à risque (hausse des indices).

Pour vous en convaincre, regardez le graphique suivant (source Bloomberg).

Comparaison Bund et Euro Stoxx 50

pour agrandir le graphique, cliquez dessus

 Ce graphique de moyen terme, tiré des « suivis hebdomadaires » de mon service en début d’année, représente une partie de l’évolution historique entre le rendement du Bund et l’indice Euro-Stoxx. Vous voyez que jusqu’en début d’année, les courbes se suivent. Le rendement du Bund évolue donc dans le même sens que les indices.

Voyons ce que cela donne sur les contrats à court terme désormais. Vous reconnaîtrez ci-dessous les graphiques du CAC 40 et en-dessous celui du contrat Bund.

Graphique du CAC 40
pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Graphique du Bund
pour agrandir le graphique, cliquez dessus

J’ai tracé en pointillé mes figures chartistes : nous avons un biseau ascendant — figure ayant traditionnellement un rôle de retournement de tendance — sur le CAC 40 et un triangle descendant — figure ayant traditionnellement un rôle de continuation de tendance — sur le contrat Bund. Mais plus que les figures chartistes, ce sont surtout les flèches rouges et vertes qui nous intéressent.

En effet, à chaque fois que le contrat Bund revenait tester sa résistance haute (16 janvier, 1er février et 16 février), l’aversion au risque était alors « surachetée » et le CAC 40 a ensuite rebondi. A l’inverse, quand le marché était trop optimiste, le support sur le Bund a favorisé un retour de l’aversion au risque et le CAC 40 a, dans les jours qui suivirent, subi des prises de bénéfices (26 janvier ou 9 février entre autres).

Je n’ai évidemment pas la prétention de vous affirmer que cela marche à tous les coups. Toutefois couplé à une analyse d’autres actifs clés comme le T-Note ou le VIX, cela permet de sentir l’humeur du moment et cela donne, dans mon cas, d’assez bons résultats. [NDLR : tenez, par exemple, Mathieu a réalisé un trade gagnant en achetant un CFD sur l’argent à 33,10$ le 17 février et en le revendant vendredi dernier à 35,07$. Avec un levier de 10, cela fait une performance de +60% en 4 jours. Si vous voulez profiter de toute la stratégie de mathieu sur les CFD, il vous suffit de découvrir son service ici]

Les marchés aujourd’hui
En cette fin février, voilà où nous en sommes. Comme vous le voyez ci-dessous, l’obligataire refuge Bund et T-Note reviennent sur leur zone de support.

Graphique du T-Note
pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Donc, si vous avez saisi le principe, vous comprendrez pourquoi j’ai conseillé à mes abonnés des entrées en position short sur le Nasdaq 100 et sur le CAC 40 la semaine dernière. En levier 25 et sans frais de broker, le potentiel de ces deux trades CFD est un gain à trois chiffres.

Mots clé : - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “BUND : mon indicateur avancé…”

  1. […] compte tenu de la hauteur prise par les marchés américains. En effet, je vous avais expliqué début mars que l’obligataire, en théorie, évoluait à l’inverse des marchés actions. De plus, […]

Laissez un commentaire