bull trap – Il est plus que temps d’intervertir les touches « A » (comme Achat) et « V » (comme Vente) sur votre clavier !

Rédigé le 19 octobre 2017 par | Analyses indices, Cac 40, Toutes les analyses, US Imprimer

Vous vous apprêtez à initier une opération sur les marchés financiers en vous appuyant sur une logique imparable ? Alors, attention aux bull trap.

Ne commettez pas pareille erreur. Si avez mûrement réfléchi et pris une décision raisonnable… faites juste l’inverse.

Comment va le CAC40 ?

Vous voyez le CAC40 franchir – enfin et après 13 séances de stagnation – le sommet du corridor 5 350/5 380. Tout le corpus théorique de l’analyse technique vous convainc d’acheter (dans un contexte de prise de retard impressionnant du CAC sur les indices US et asiatiques)… Mais en fait, pour la séance, il fallait vendre à 5 390 puisque le CAC40 enfonce les 5 345 points.

bull trapMais demain, c’est la journée des « 3 sorcières » : comment les indices pourraient-ils baisser ?).

Même démonstration sur l’EuroStoxx50 qui lâche carrément -0,9% à 3 586… alors qu’il avait validé un débordement prometteur des 3 610 en se hissant vers 3 620. Il se retrouve quelques heures plus tard en situation délicate avec l’enfoncement des 3 590.

Vous risquez également de grosses déconvenues sur le FOREX si vous vous fiez aux très bons chiffres publiés à 14h30 aux Etats-Unis. Quelle tentation que de jouer la hausse du billet vert… ! Mais c’est naturellement tout l’inverse qui se produit. En effet, les « stats » du jour sont à 110% favorables au billet vert. Les inscriptions hebdomadaires au chômage chutent spectaculairement (-22 000) avec un nouveau plancher historique  à 222 000. L’indice Philly Fed s’envole contre toute attente de +4 points vers 27,9 (au lieu d’un recul sous les 23). Impossible d’évoquer un quelconque « fait accompli » ou d’en déduire que la Fed va adoucir sa communication.

Pour résumer : vous partez aux Antilles (financières) ? mettez moufles et anorak dans la valise.

Vous avez pris un circuit avec traversée en motoneige de la calotte glacière islandaise ? Emmenez chemise hawaïenne et bermuda…

Et n’oubliez pas d’intervertir sur votre clavier la touche « V » et la touche « A » si vous passez des ordres de Bourse… Ou alors, fiez-vous aux analyses de Gilles Leclerc qui vous montre comment fonctionnent les grosses mains !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire