Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Brexit : les derniers sondages tuent le suspens

Rédigé le 23 juin 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le dernier sondage réalisé par Ipsos/Mori pour le London Evening Standard semble tuer définitivement tout suspens sur le résultat du referendum qui se déroule dans l’ensemble du Royaume-Uni.

Les derniers sondages sur le Brexit tuent le suspens : les marchés payent comme des brutes.

Le camp du Remain remporterait une victoire sans appel par 4 points d’écart, à 52% pour le stay et 48% pour le leave.

Ce sondage confirme ceux réalisés au lendemain du meurtre de Jo Cox (députée europhile et pro-immigration) par un déséquilibré vaguement affilié à un mouvement pro-nazi.

Mais depuis hier soir, d’autres sondages privés (commandés par de grosses institutions financières) incitaient déjà les investisseurs à se réjouir par avance (à payer agressivement sur les futures) de l’heureuse issue – pour la City et les élites politiques pro-européennes – du scrutin de ce jeudi.

Avec plus de 2,5% de hausse, le CAC40 se hisse vers 4 490 points, très exactement l’objectif maximum envisageable en cas de maintien au sein de l’UE.

Cela confirme d’autant notre conseil de renforcement des lignes de BX4 (entre 8,40 et 8,50€) et en BXX (autour de 7,40€) car tout ce que l’on peut espérer au mieux demain, comme c’est expliqué dans nos deux dernières vidéos, c’est un phénomène de « fait accompli » après une remontée de +9% (+380 points en 5 séances).

Car le risque de Brexit évacué, l’Espagne qui se rend aux urnes pour les législatives ce weekend, deviendra ipso facto le centre de toutes les attentions… et Podemos a fait campagne sur le rejet de l’austérité et de tout ce qui motive globalement les pro-Brexit.

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire