Pétrole : cible des 90 $ atteinte, prenez vos bénéfices

Rédigé le 17 mai 2010 par | Matières Premières Imprimer

Voici un peu plus d’un an, j’évoquais dans ces colonnes un point bas significatif sur le baril. Depuis, le rebond à moyen terme sur l’or noir s’est confirmé, et après un premier objectif à 60$ atteint l’année dernière, celui des 90$ vient d’être quasiment touché, sur le brent comme sur le light crude oil (LCO).

Alors que nous venons de tester cet objectif majeur, c’est l’occasion de nous pencher à nouveau sur cet actif important et intéressant pour l’avenir des marchés comme des matières premières.

Une dynamique haussière en perte de vitesse

En février dernier, alors que nous étions à 72$, je vous indiquais dans un article que les 90$ sur le LCO pourraient correspondre aux 102$ sur le brent, après un premier objectif à 82$.

Mais alors que nous venons de buter quasiment à 90$ sur le brent comme sur le LCO — à 89,58$ pour être précis le 3 mai sur le brent –, la situation incite plus que jamais à la prudence à court terme, comme nous allons le voir avec le graphique journalier ci-dessous.

Graphique du pétrole en données journalières

Même si l’or noir reste clairement à l’intérieur d’un canal haussier à moyen terme, sa dynamique se fait ces derniers mois de plus en plus faible — faisant moins bien que les indices actions depuis juin 2009 par exemple.

La résistance majeure des 90$ contre laquelle il vient de buter ne correspond à rien de moins que le retracement de 50% de la correction de 2008/2009, et également au haut du canal dans lequel les cours s’inscrivent depuis plus d’un an.

La sagesse incite à la prise de bénéfices

En outre, ce récent plus haut s’est fait en divergence baissière sur les indicateurs — comme indiqué ci-dessus sur notre RSI à 14 jours –, c’est-à-dire que l’indicateur n’a pas suivi les récents plus hauts du pétrole, illustrant un essoufflement de plus en plus franc ces derniers jours avant de buter contre les 90$.

Si un retournement majeur n’est pas forcément encore à l’ordre du jour, nous devrions toutefois retracer la progression des cours depuis mars 2009 pour revenir en bas du canal ascendant proche des 73$. Ensuite, en cas de cassure du canal ascendant, nous aurions une accélération de la correction en direction du support majeur des 60$.

Pour ceux qui se sont positionnés à l’achat depuis plus d’un an, même si un nouveau test du haut du canal n’est pas exclu à court terme, les 100$ paraissent loin, et le risque est important par rapport au risque de correction possible sur les prix de l’or noir. Dans une optique de moyen terme, il apparaît donc plus sage de prendre des bénéfices dans les prochaines semaines en dessous de cette zone de résistance des 90$.

Dans une optique plus court terme et dans un marché de plus en plus volatil ces dernières semaines — sur les actions, comme les matières premières ou les devises –, vous pouvez tirer votre épingle du jeu avec les turbos. Retrouvez mes recommandations dans @Turbos Trader.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Un commentaire pour “Pétrole : cible des 90 $ atteinte, prenez vos bénéfices”

  1. […] […]

Laissez un commentaire