Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Bourses européennes : +1% dans un vide intersidéral

Rédigé le 8 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Et voilà le travail ! Les places européennes qui étaient anticipées en repli de -0,4% ce matin se retrouvent en hausse de +1% à une heure de la publication des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, le point d’orgue de cette semaine.

Les indices progressent aussi vite que les volumes s’effondrent, nouvelle démonstration

L’attentisme aurait pu (dû?) l’emporter, mais le déclenchement d’un algorithme haussier (très vite démasqué, le marché s’est mis à monter comme un funiculaire, de +60 points sans aucun actualité pour expliquer une telle ascension des indices) a fait disparaître la contrepartie vendeuse au bout de même pas une heure de cotations.

Depuis, le CAC40 monte (vers 4 165) dans un vide intersidéral (à peine 900 M€ échangés en l’espace de 4 heures de transactions).

Quelqu’un savait-il quelque chose au sujet des créations d’emploi US dès 9h30 ?

Au fond, cela n’a aucune importance puisque le marché « fait comme si. Les robots-traders sont au coude à coude pour trouver du papier dans un marché de nouveau caractérisé par une absence de contrepartie.

Personne ne sait pourquoi ça paie, mais pas question d’être le dernier à payer !

Le phénomène est totalement réversible en cas de déception sur l’emploi… ou d’embrasement du climat social aux Etats-Unis, avec une grande première historique dramatique : 11 policiers américains visés par des « snipers » dont 6 décédés (à Dallas) en quelques heures.

Wall Street programmera-t-il enfin ses « robots » de façon à ce qu’ils tiennent compte d’une certaine réalité sociale que les médias US taisent honteusement depuis 2008 ?

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire