La Bourse de Shanghai rebondit… et le cuivre aussi

Rédigé le 23 octobre 2018 par | Analyses indices, Asiatiques - Asie/pacifique, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières Imprimer

Vendredi dernier, la Bourse de Shanghai a donné quelques signes de stabilisation, enregistrant une hausse de l’ordre de 2% pour remonter au-dessus des 2 500 points. Le rebond s’est par ailleurs amplifié hier matin avec un indice SSE Composite qui s’est envolé de plus de 4%. Cette poussée journalière, la plus forte hausse quotidienne depuis mars 2016, n’est évidemment pas anodine, surtout pour un indice en recul de plus de 20% depuis le début de l’année.

Dans le bras de fer qui l’oppose à Washington, Pékin semble bien décidé à rendre coup pour coup. Entre les promesses du président Xi Jinping (qui s’est engagé sur un soutien massif au secteur privé) et surtout la perspective d’une baisse de l’impôt sur le revenu (un projet de réforme prévu pour l’an prochain et qui représente tout de même 1% du PIB), les mesures de soutien des autorités se précisent.

Or, statistiquement, quand on parle de rebond de la Chine, le cuivre suit…

Le métal rouge est l’un des métaux de bases les plus présents dans de nombreux secteurs cycliques. De la construction à l’industrie, entre autres exemples, il fait partie intégrante de notre quotidien (tuyaux d’arrivée d’eau, fils électriques etc.). A partir de là, plus l’économie mondiale est dynamique, plus le cuivre est utilisé. Et à mesure que la demande monte, son cours doit suivre la même pente, haussière donc.

Les mesures gouvernementales ont stimulé le cours du cuivre

De façon plus générale, la Chine demeurant la locomotive de l’économie mondiale, toute accélération de sa croissance (ou à tout le moins, dans le cas présent, un regain d’attractivité) est susceptible de donner lieu à une hausse de la demande de cuivre. Et donc, à terme, de son prix…

Avec les annonces de Pékin, c’est exactement ce que le marché a acheté hier.

Graphe cours du cuivre

Graphiquement, on constate que les cours consolident depuis un mois dans une petite structure en drapeau descendant (en bleu clair).

Alors qu’un rebond de la Chine semble donc s’engager (à court terme en tous les cas), je surveille de près cette phase de consolidation sur le métal rouge. Etant donné la corrélation historique entre le cuivre et l’indice SSE Composite, mon idée est qu’une sortie par le haut pourrait suivre. Avec, en point de mire, une zone cible située autour des 3$ (objectif de report d’amplitude + gap).

Vu la compression de volatilité de ces dernières semaines, le prochain mouvement pourrait bien être impulsif. Exactement ce que je recherche dans mon service SMS Cash Alert !

CAC40 : un mauvais karma

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire