Sur les marchés US même les poids lourds se font désormais liquidés…

Rédigé le 24 août 2015 par | Autres indices, Big caps, Toutes les analyses Imprimer

L’ampleur de baisse la n’est pas le seul signal négatif sur les indices américains : la structure du mouvement de liquidation est, elle aussi, inquiétante.

Il ne faut pas se méprendre et surtout ne pas « banaliser » la chute de Wall Street de vendredi dernier  : cela fait tout bonnement une décennie que les indices américains n’avaient pas dévissé de 3,3% à l’occasion d’une séance des « 3 sorcières ».

D’autre part, les ventes n’ont pas visé spécifiquement les actions les plus survalorisées (les biotechs ou startup sans chiffre d’affaires) mais bien le cœur des portefeuilles institutionnels : les poids lourds, les grosses cylindrées, à commencer par les AFGANT, c’est à dire l’acronyme Apple (NASDAQ: AAPL) indiquait -6,15%, Facebook (NASDAQ: FB) -5%, Google (NASDAQ: GOOG) -5,3%, Amazon (NASDAQ: AMZN) -4,15%, Netflix (NASDAQ: NFLX) -7,6% et Tesla (NASDAQ: TSLA) -4,7%.

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire