Que faire sur des titres qui ont beaucoup baissé ?

Rédigé le 14 juin 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

Je reviens sur le dossier LAFUMA (FR0000035263) que j’avais analysé en détail le 18 mars dernier.

A cette époque, le titre valait 16,80€ et je vous avais dit de ne pas toucher à l’action, de ne pas rentrer sur le dossier. J’évoquais alors une possible perte nette de 5 à 10 M€ sur l’exercice. J’étais loin de la réalité cher lecteur ! Rien que sur le premier semestre, LAFUMA a perdu 60 M€ suite à la dépréciation totale de la marque Oxbow et de provisions pour stock et créances clients. Plus grave encore, en opérationnel – c’est-à-dire concernant le coeur de l’activité du groupe –, la perte atteint 4,3 M€.

L’action, comme je le pressentais, s’est effondrée, ne valant plus que 11,69€ alors que l’augmentation de capital, prévue très dilutive, n’a même pas encore été lancée.

Cours de LAFUMA

Cette fois encore donc, le vieil adage « n’attrapez pas un couteau qui tombe » se vérifie.
Ne vous dites jamais « Voilà un titre qui vient de perdre 35% en ligne droite, je vais en acheter car il y aura une reprise technique évidente. Ca ne peut pas descendre plus bas ». Toute action peut valoir zéro, toute société peut être un jour liquidée.

Bien évidemment, avant que des Cap Gemini, Air Liquide, LVMH ou même THERMADOR (FR0000061111) fasse faillite… il coulera beaucoup d’eau sous les ponts.

Mais méfiez-vous des mouvements de marché, des « conseils » sur les forums boursiers à l’emporte pièce : la chute d’un titre a très souvent des raisons et n’est pas forcément suivie d’une hausse.

Regardez par exemple CYBERGUN (FR0004031839) (c’est un exemple que je prends souvent). Voilà le leader mondial (oui, le leader mondial) dans la réplique des armes factices qui a voulu se diversifier dans les jeux vidéo… Son cours de Bourse passé de 13,85€ à 1€ en quasi ligne droite.

Cours de CYBERGUN

Je ne compte pas les dîners où des amis me disaient : « Eric, CYBERGUN est à 4 euros. Elle ne peut plus baisser. Ca va remonter… non ? ». Eh bien non.

Donc, sur des dossiers qui sont en grande difficulté comme les CYBERGUN ou autres LAFUMA, ne cherchez pas à jouer un rebond. Ne cherchez pas non plus à moyenner à la baisse ! Moyenner à la baisse a une vraie logique sur des belles sociétés qui ont chuté avec le marché – comme c’est le cas en ce moment par exemple. Mais il faut se montrer sélectif et se positionner sur des valeurs après l’analyse de leurs fondamentaux. Sur les dossiers difficiles, mieux vaut-il vendre. Oui, vous perdrez 20%, 30%… mais c’est « moins pire » que d’en perdre 60%… 80% ou la totalité en cas de liquidation de la société.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

2 commentaires pour “Que faire sur des titres qui ont beaucoup baissé ?”

  1. Bonjour Cher ERIC,

    Encore merci pour toutes ces études et vos conseils. Puis je vous poser une question?
    Peut t-on moyenner a la baisse une action comme FRANCE TELECOM qui va passer ORANGE au 1er juillet
    J’ai un prix moyen maintenant autour des 15€, achat il y a plus de 10 ans, je garde pour les dividendes, et je crois en cette valeur, mais, j’ai déjà eu une dissolution de société ou j’avais moyenné a la baisse sur les conseils à l’époque de LA VIE FRANCAISE sur l’action HIGH OPTICAL société Bretonne achetée sur leurs conseils à plus de 100€ l’action, et dissoute trois ans plus tard avec zéro en remboursement. Ca fait mal au portefeuille.
    Hubert

  2. Bonjour,
    Nous vous remercions de votre intérêt, mais nous ne sommes pas autorisés à donner des conseils « personnels » à nos lecteurs. Nous ne pouvons que répondre de manière générique sur nos articles. Mais vous pouvez aller consulter nos analyses du Billet du Trader concernant france telecom

Laissez un commentaire