BOURBON : perspectives enivrantes

Rédigé le 19 mars 2013 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières Imprimer

Tous les amateurs (et connaisseurs) de whisky vous le diront : rien ne vaut un bon vieux bourbon américain. En Bourse en revanche, les choses sont différentes… surtout depuis le 6 mars dernier. Je fais ici référence à la publication des trimestriels de BOURBON, groupe connu des investisseurs comme l’un des leaders dans les services pétroliers.

Petite rétrospective
Le groupe n’a rien à voir avec le whisky. Quoique. A ses débuts, BOURBON (FR0004548873) était un acteur spécialisé dans le sucre et le rhum à l’île de la Réunion. Comme quoi son nom en disait déjà long…

Plus sérieusement, à partir de 2002, la société s’est restructurée pour se focaliser exclusivement sur la marine marchande pour les services pétroliers.

Après de nombreuses acquisitions de navires jusqu’en 2006, le problème du groupe a vite été un endettement un peu excessif pour son secteur. Or justement, au début du mois de mars, lors de la publication de ses résultats, le leader des services maritimes dans l’offshore pétrolier a réservé une belle surprise à ses actionnaires. Plus que des comptes 2012 déjà en eux-mêmes de belle facture (résultat net part du groupe multiplié par près de six, résultat opérationnel doublé), c’est surtout l’annonce d’un programme visant à alléger le bilan du groupe que le marché a salué.

En effet, avant le 6 mars dernier, le titre présentait une décote importante en raison d’un endettement relativement lourd par rapport à ses homologues européens. Eh bien avec le plan « Transforming for Beyond« , cela va changer. BOURBON va céder une partie de sa flotte pour améliorer son profil financier. D’ici 2015, le groupe va ainsi se séparer de plusieurs dizaines de navires, pour 2,5 milliards de dollars.

Sur le marché des changes, il y a toujours des occasions de profits…
… il suffit de savoir les détecter !

C’est probablement bien plus simple que vous le pensez et ça ne prend que 10 minutes par jour, comme vous le constaterez en continuant votre lecture…

Pour remettre les choses en perspective, l’endettement net de BOURBON s’élève actuellement à un plus de deux milliards d’euros. Autant dire que la perspective de cessions de navires va considérablement modifier le profil du groupe en améliorant ses ratios financiers. Le marché ne s’y est pas trompé : le titre a bondi de près de 15% suite à cette annonce ; ce qui constitue probablement les prémisses d’une reprise à moyen terme !

Signal graphique de qualité
Regardez le graphique en base hebdomadaire de la valeur.

1
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Voilà ce que l’on a constaté : un double signal sur deux horizons de temps différents, corroboré par des volumes en forte hausse.

A court terme, il est sorti par le haut d’une figure de consolidation en biseau descendant (en pointillés sur le graphique). La théorie nous donne comme premier objectif la région des plus hauts de 2012 autour des 26,50 euros (projection de Fibonacci de 100% de la base de la figure reportée depuis le point de sortie).

A moyen terme, le titre a franchi une ligne de résistance descendante qui le coiffait depuis 2007 (flèches rouges sur le graphique). Cela permet de donner un second objectif plus ambitieux autour des 28/30 euros à terme, en franchissement des plus hauts de 2012.

Dans ces colonnes, je vous parlais le mois dernier du secteur des services pétroliers . Comme vous l’aurez compris, la valeur à laquelle je faisais alors allusion était BOURBON. Les faits semblent partis pour me donner raison… et si vous voulez en profiter à mes côtés, c’est par ici !

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire