L’été sera chaud : couvrez-vous !

Rédigé le 12 juin 2008 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Cher trader,

Lundi dernier, le thermomètre a affiché plus de 40° à New York. L’été arrive et avec lui, les éternelles questions qui l’accompagnent. L’or noir continuera-t-il à flamber pour atteindre les 150 dollars le baril ? Face à la pression inflationniste, les banques centrales donneront-elles un tour de vis monétaire durant l’été ? Et, si les marchés s’effondrent au moment où vous vous la coulez douce, les doigts de pieds en éventail sur la plage de Pampelune ou à la Baule… avez-vous pensé à couvrir votre portefeuille ?

Rappelons-nous justement de l’été dernier, plus exactement du mois d’août, quand BNP Paribas défrayait la chronique en annonçant la fermeture de trois de ses fonds. Les marchés dévissaient dans la foulée, révélant au grand jour la crise de l’endettement dans l’immobilier aux Etats-Unis. Un scénario baissier identique est-il envisageable pour cet été ? Sans jouer à Madame Soleil, comment pouvons-nous objectivement analyser l’avenir immédiat de l’évolution des marchés boursiers d’ici la fin de vos vacances ?

Pour ce faire, l’analyse macroéconomique peut s’avérer intéressante, mais pour vous comme pour moi, en tant que technicien du marché, l’étude des configurations graphiques nous permet de bâtir un scénario réaliste, ayant une forte probabilité de se réaliser, et surtout, avec un meilleur timing…

Revenons un instant sur l’analyse des deux principaux indices américains, le Dow Jones et le Nasdaq Composite, (je vous en avais parlé dans mon dernier BdT, le 27 mai).

◊ Le Dow Jones reste toujours baissier à court terme

En effet, nous disions que le retour des cours sous le niveau des 12 750 pts avait interrompu le mouvement de reprise du début du printemps. Pour l’heure, le Dow Jones évolue toujours sous la résistance des 12 750 pts ; le biais reste donc baissier à court terme, avec un risque de voir l’indice décrocher vers les 11 730 pts au cours de l’été. Donc, prudence !

Pour le Nasdaq Composite, le rebond s’essouffle et les premiers signes de fragilité apparaissent déjà Un rebond était attendu sur le support à 2 420 pts ; il s’est confirmé depuis. En revanche, nous vous mettions en garde contre un éventuel échec de l’indice à franchir la résistance intermédiaire située à 2 550 pts ; ce qui fut le cas également.

A présent, le Nasdaq est revenu tester le support à 2 420 pts. Le retour sur ce seuil est le signe d’une fragilité évidente. Le rebond initié au printemps dernier s’essouffle et l’enfoncement des 2 420 pts entraîne une correction baissière. Le profil du Nasdaq ressemble presque, mais pas encore tout à fait, à l’indice Dow Jones. Il laisse apparaître un Double Top, figure de retournement, qui reste à valider. En effet, l’enfoncement des 2 420 pts (la ligne de cou) ne saurait tarder et le Double Top serait ainsi validé. Donc, double prudence !

◊ Que nous réserve le CAC40 cet été ?

Marc Dagher vous a parlé mardi dernier de son fort sentiment baissier sur l’indice. Je reviens sur l’analyse du CAC40 car je voulais vous apporter quelques précisions. Regardons ensemble le graphique (weekly) du CAC40.

Depuis l’échec du rebond au-delà des 5 100 pts, le marché s’est significativement fragilisé et je crains un retour sur les 4 400 pts dans les prochaines semaines (jusqu’à fin juillet environ).

Puis, le niveau des 4 400 pts devrait dans un premier temps offrir une première opportunité (achat 1) pour jouer une reprise technique. Elle sera de courte durée. Aussi, vous devez rester vigilant et ne pas hésiter à prendre vos gains sur les 4 700/4 740 pts. Car, sur la première quinzaine du mois d’août, le marché pourrait connaître un nouveau trou d’air, c’est-à-dire un chute libre vers les 4 200 pts, avant de rebondir toute aussi violement.

Ce deuxième niveau (achat 2), serait, me semble-t-il, idéal pour passer plus durablement à l’achat et pour jouer une remontée du marché de plusieurs mois.

◊ Le marché n’a qu’un seul sens : c’est le sens du marché !

Oui, on peut dire que l’été sera probablement chaud.

Mais ne soyez pas affligé : en tant que trader, vous savez que c’est dans les mouvements de baisse que se trouvent les meilleures opportunités de trading. Comme dit par ailleurs l’adage boursier, « le marché n’a qu’un seul sens, c’est le sens du marché !« . En d’autres termes, ne vous préoccupez pas de la hausse ou de la baisse, ça c’est l’affaire du marché lui-même, préoccupez-vous de trader dans le sens de la tendance du marché.

◊ Faites votre marché avec les belles valeurs qui dégringole

Beaucoup de valeurs baissent déjà très fortement, mais leur potentiel de baisse n’est pas encore épuisé à moyen terme. Pour certaines, passez à la vente seulement sur rebond technique. Mais pour d’autres, les signaux de reprise de la baisse ont récemment été donnés et il faut passer à l’action rapidement :

– Veolia Environnement : retour attendu vers les 36,50 euros ; – Vinci : poursuite de la baisse vers les 35 euros ; – PPR : baisse attendue vers 67,50 euros ; – Air France : baisse attendue vers les 12 euros ; – Alstom : retour attendu dans un premier vers les 142,50 euros ; – France Telecom : poursuite de la baisse vers les 15,50 euros à moyen terme ; – Renault, en route vers les 50 euros ; – Surfez également sur les valeurs bancaires, elles vont continuer à dégringoler !

Il y a beaucoup d’autres opportunités. Nous sommes déjà revenus sur le principe de la Vente à découvert au cours des derniers Billets. Donc, soit vous les « vadez » soit, encore plus simple… vous vous positionnez sur des puts warrants comme je le fais dans mon service 100%Warrants. Et là, si tout se passe bien, c’est le jackpot !

Bons trades !

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire