BNP PARIBAS – Dans le souffle de la FED

Rédigé le 18 septembre 2013 par | Big caps Imprimer

Cher trader

Actualité oblige, après mon article d’hier sur le CAC 40, j’ai repris la plume ce matin pour vous préparer cette analyse technique de BNP, qui est pile dans l’actualité et donne des signaux intéressants. J’en profite aussi pour vous renvoyer à l’article sur la stratégie de couverture d’un portefeuille que j’ai posté hier sur le site. Le hedging d’un portefeuille fait partie de la gestion du risque que tout trader devrait parfaitement maitriser. Alors quelle que soit l’issue du FOMC ce soir, j’espère que vous savez au moins en théorie comment protéger vos lignes – après, libre à vous de le faire ou pas en fonction de vos analyses des marchés. Voilà, c’est dit, j’ai fait mon travail de pédagogie. Maintenant, passons aux choses sérieuses avec du concret et la BNP.

La réunion du FOMC (comité de politique monétaire de la FED) bat son plein. Ses conclusions seront rendues dans quelques heures – ce soir vers 20h00 heure française si vous voulez suivre. Le marché retenant son souffle en l’attente du communiqué de la FED, sa réaction reste imprévisible. Mais quelle que soit la direction qu’il prendra, une fois la nouvelle donne monétaire digérée, il est à parier que les valeurs bancaires seront en première ligne. Car évidemment, elles réagiront immédiatement à toute modification (ou pas) de la politique monétaire dont elles sont directement tributaires.

Votre humble serviteur s’est donc penché ce matin sur le compartiment bancaire de la bourse de Paris… et a décortiqué l’un des poids lourds du secteur : l’action BNP Paribas (FR00000131104) dont la configuration est particulièrement intéressante.

Look at the graphique hebdomadaire

hebdo
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

L’action se positionne actuellement en pleine zone de résistance majeure de long terme (rectangle bleu supérieur). Cette résistance a régulièrement bloqué l’avancée des prix depuis mi-2009 (pastilles violettes). Alors cette fois : passera ? Passera pas ?

Sauf à avoir un micro espion caché dans les salles de réunion de la FED, tout pronostic ne serait que pur pari spéculatif. Par contre, l’analyse technique va nous aider à baliser le terrain et à établir des scénarios. Donc :

En cas de confirmation de la résistance (zone 50 / 51 euros) la sanction devrait être une consolidation rapide des prix vers :

1. Le support du biseau ascendant (vert pointillé) dans un premier temps.

2. Si ce biseau (qui est une figure potentiellement baissière) vient à casser, alors…

3. … le cours ira sûrement rejoindre le support graphique intermédiaire de long terme (rectangle bleu) qui se situe vers 39 euros, soit quand même à 25% du niveau de prix actuel.

Par contre, en cas de franchissement à la hausse de la résistance, une belle impulsion haussière est à prévoir. L’analyse de l’Unité de temps va nous renseigner sur le potentiel de ce mouvement en cas de hausse.

Que nous dit l’UT journalière ?

En Unité de Temps Journalière, les niveaux sont ici aussi particulièrement pertinents.

daily
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

L’action évolue au sein de canaux d’amplitudes parfaitement identiques (flèches oranges). Ici aussi la résistance des 50 / 51 euros apparait clairement (segment rouge).

Sur cette échelle de temps, en cas de cassure haussière, l’objectif devient la prochaine résistance (rouge pointillée) dont le niveau actuel est de 64 euros – et qui, bien entendu, progresse régulièrement en fonction de sa pente.

Ici, nous avons la même logique qu’à la baisse : en cas de refus de franchir la résistance, le potentiel de baisse ressort jusqu’au support oblique (vert) qui transite actuellement vers 40 euros.

__________________

Conférence "A la recherche du rendement perdu"

__________________

Dans les deux cas, nous avons une amplitude de 25%, ce qui est un mouvement particulièrement intéressant à travailler.

Mais comment jouer le trade ?

Personnellement, je me méfie des mouvements épidermiques provoqués par les effets d’annonce des grands discours assénés par les experts en communication dont les milieux de la finance regorgent – et plus particulièrement de ceux de la FED.

Donc, quelle que soit l’issue de leur réunion (vous pouvez compter sur elle pour « enrober » savamment son discours de façon à le rendre le plus doux possible aux oreilles du marché), je ne prendrai pas la première impulsion, quel qu’en soit le sens.

Au contraire, j’attendrai sagement un pull back soit sur le support (en cas de hausse) ou sur la résistance (en cas de baisse) et une confirmation technique via mon système de trading pour prendre position.

Mais pour l’instant, j’ai fait mon boulot de trader : analyse du champ de bataille (niveau d’intervention), repérage des lignes de tranchées ennemies (objectifs potentiels des impulsions) et tactique d’intervention prédéfinie.

Laissons donc la FED faire tonner ses cannons et les bataillons d’éclaireurs chauffés à blanc partir en première ligne au combat sous les tirs de mortier.

Quand la fumée se sera dispersée et en cas de pull back sur les niveaux précités, ma stratégie sera prête à être exécutée avec un risque cette fois contrôlé !

Bons trades.

––––––––––––––––––––––––

Et si vous avez BNP en PEA, vous savez quoi faire à long terme ? Eric Lewin a conçu sa stratégie PEA exprès pour vous dire quoi faire des grandes valeurs et comment orienter votre stratégie. Plus d’infos ici.

Mots clé : - - - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire