Blé / Céréales ─ 18 août 10 / 15h45

Rédigé le 18 août 2010 par | Big caps Imprimer

Les Moscovites suffoquent, les récoltes sont menacées et les exportations de blé russe sont suspendues. Frappée également par la canicule, l’Ukraine va fortement réduire ses exportations céréalières. Résultat : dopés par la spéculation les prix des céréales bondissent — le blé est au plus haut depuis deux ans. Le marché est sous pression mais ne devrait pas pour autant engendrer de bulle comme ce fut le cas en 2008. Les importateurs devront simplement se fournir ailleurs. Reste que l’éventuelle défection d’un autre gros producteur relancerait les inquiétudes.

Mots clé : -

Laissez un commentaire