Bitcoin : faut-il acheter à 10 000$ ?

Rédigé le 23 janvier 2018 par | A la une, Bitcoin & cryptomonnaies, Taux & Devises Imprimer

Après une année 2017 d’anthologie, on commence à sentir une certaine fébrilité sur les crypto-monnaies. En cause : la perspective de régulations et d’un encadrement plus strict de la part des autorités mondiales. Et encore une fois, la chute des crypto-monnaies, hier, a trouvé sa source en Corée du Sud…

Je sais pour que pour tous les fans des cryptos, ces consolidations sont une fenêtre de tir parfaite pour se positionner et se renforcer. Pour d’autres, c’est le signe que la bulle des cryptos commence à éclater, et que ce nouvel actif ne survivra pas aux régulations qui vont lui tomber dessus.

Mais regardons la situation de manière objective, à l’aide d’un graphique, comme pour n’importe quel autre actif. Faut-il oui ou non acheter du Bitcoin autour des 10 000$ ?

Que vaut le Bitcoin si régulation mondiale ?

La semaine dernière déjà, des rumeurs d’interdiction des échanges de Bitcoin, Ether, Litecoin, Ripple, etc., en Corée du Sud avaient fait plonger l’ensemble des crypto-monnaies. Le Bitcoin était même tombé sous les 10 000 $ le 17 janvier dernier. Hier, rebelote : les autorités sud-coréennes songeraient à taxer « massivement » les échanges de Bitcoins et autres cryptos. Avec en plus, un effet rétroactif sur les bénéfices engrangés !

Sous couvert de vouloir protéger les petits particuliers de l’éclatement d’une bulle, les gouvernements vont rivaliser d’ingéniosité pour profiter, eux aussi, de l’engouement de ces actifs… avant de pouvoir les contrôler. Comme d’habitude, me direz-vous.

Et il en va de même en provenance de Chine. En effet, des bruits ont circulé en début de mois comme quoi le pays songerait à mettre en place une interdiction complète du minage de Bitcoin dans le pays. Pour rappel, la Chine est l’endroit au monde où le minage est probablement le plus développé. Idem : le Bitcoin a dévissé.

En France, un « monsieur Bitcoin » a été désigné. Il ne manquera pas de régulariser et de taxer tout cela, n’en doutons pas.

Enfin, si l’arrivée des contrats futures sur Bitcoin depuis le mois dernier a permis d’accroître la liquidité, elle a dans le même temps permis aux institutionnels de se couvrir, voire même d’être net short pour certains fonds spéculatifs. Oui, on peut désormais shorter le Bitcoin. Ce qui explique qu’en cas de krach, la chute va être de plus en plus sévère et rapide.

Alors à 10 000$ : on vend ou on achète ?

Graphiquement, voilà où en est le Bitcoin.

Bitcoin cours courbe cryptos cryptomonnaie krach baisse chute graphique graph Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Nous avons une zone importante située à proximité des cours actuels. Globalement autour des 9 500/10 000$ (cf. rectangle noir).

Cette zone de prix correspond au contact avec la borne basse d’un canal descendant de court terme (en place depuis les sommets de décembre). Mais également au seuil rond des 10 000$.

Or, en cas de rupture nette de ce niveau, il faut craindre que le Bitcoin reviendrait vers les 6 000$. Il retracerait alors l’intégralité de l’euphorie amorcée à la mi-novembre. Le Bitcoin reviendrait ainsi vers le « cœur » de la tendance de moyen terme (je reviendrai sur cette notion dans un prochain article).

A l’inverse, si les 10 000$ tiennent bon, alors vous pouvez viser un rebond dans le haut de canal, vers les 15 000$. Auquel cas, le timing pour quelques achats d’altcoins devrait être idéal en ce moment. Pourquoi ? Parce que les altcoins amplifient largement les mouvements du Bitcoin. Reste à bien les choisir. Nous préparons d’ailleurs un rendez-vous spécial avec un de nos experts en crypto-devises, James Altucher : inscrivez vous gratuitement ici pour recevoir ses conseils le 2 février, à 19h00).

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

2 commentaires pour “Bitcoin : faut-il acheter à 10 000$ ?”

  1. En phase avec votre couloir baissier et la zone de support… par contre avec ce genre de couloir et juste après une ascension parabolique, je trouve l’objectif de 6000 $ encore trop optimiste.
    Si vous faites juste le symétrique du couloir baissier qui serait cassé, le prochain objectif pourrait alors être 4000 $ ou un peu en dessous, selon la vitesse de la chute. Et 4000 $, ce n’est après tout « que » 80% de correction sur les plus hauts. Plus en rapport avec les corrections précédentes du Btc après l’éclatement de ses « bulles » successives…

  2. […] 2018-01-23 : Bitcoin : faut-il acheter à 10 000$ ? […]

Laissez un commentaire